Connect with us

Actualités

Les parents du bébé de 8 mois tué par balle à Cité Soleil réclament justice

Published

on

Les parents du bébé de 8 mois tué par balle à Cité Soleil réclament justice
Actimed_728
1,621 views

Les parents du bébé de 8 mois tué par balle à Cité Soleil dans la guerre pour contrôler ce territoire réclament justice.

Au cours des affrontements impliquant des membres du regroupement de gangs “G-9 an fanmi e alye” pour faire tomber la chef de gang dénommé Gabriel, qui n’a pas rejoint le regroupement, Meridina Fleurimond, un bébé de huit mois a été tué dans le domicile de ses parents, à Belecou (Cité Soleil). Ces derniers veulent que justice soit rendue en leur faveur pour cette énième victime (un nourrisson) innocente de la salle guerre des gangs armés.

Selon le témoignage de la mère de l’enfant, le tir fatal qui a atteint le nourrisson à l’oreille droit, sectionnant sa langue pour ensuite sortir par sa joue gauche, est l’œuvre d’un sniper en embuscade dans le camp des hommes du chef de gang dénommé Iscar. La personne qui portait l’enfant afin d’échapper aux tirs au moment où sa mère faisait le ménage chez elle a été lui aussi touché par balle.

Le directeur exécutif du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), Pierre Espérance a fait savoir que la famille est à présent en grande difficulté dans la zone. “Nous allons accompagner la famille pour porter plainte auprès des autorités compétentes contre Iscar Andris, porte-parole du G-9″, a-t-il-indiqué tout en déplorant ce ” crime odieux” commis par des gangs armés, proches du pouvoir en place. Pierre Espérance exige par ailleurs une présence policière dans la zone (Cité Soleil) car les affrontements persistent encore.

Le maire de la commune de Cité Soleil, Joël Janéus a déclaré dans la presse que pas moins de 14 personnes ont déjà été tuées dans cette guerre qui a éclaté au début du mois de juillet 2020. Parmi elles, sept civils et sept membres de gangs armés. Pour lui, la situation a dégénéré à cause de l’inaction ou la présence relativement faible des agents de lordre dans la commune. Et aussi, en raison du désarmement qui n’est effectif et la bataille électorale qui s’annonce.

MG300

Mise à part une simple délégation de pouvoir du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince demandant au directeur de la police judiciaire (DCPJ) de diligenter une enquête sur le meurtre du bébé de 8 mois en citant nommément un certain Iscar comme l’auteur présumé de ce crime commis à Belecou (Cité Soleil), les autorités n’ont pas bougé le petit doigt pour arrêter les membres des gangs responsables de ces meurtres.

A lire aussi :

Jeep9.99

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,769 other subscribers

Archives