Connect with us

Actualités

Pierre Espérance pour l’aboutissement d’un ensemble d’enquêtes concernant la PNH

Published

on

RNDDH , Pierre Esperance , https://www.juno7.ht/coronavirus-parlementaires-exigent-arret-deportations
Suzuki 9.99
310 views

Le militant des Droits Humains Pierre Espérance favorable à l’aboutissement d’un ensemble d’enquêtes concernant la Police Nationale d’Haïti

Dans une interview exclusive accordée à Juno7, le Directeur Exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains, Pierre Espérance, revient sur un ensemble de dossiers qui, s’ils ne sont pas aboutis, peuvent selon lui, constituer une véritable entrave à la crédibilité de la Police Nationale d’Haïti. Son organisation s’active pour en faire le suivi auprès de l’Inspection Générale de la PNH.

Parmi ces dossiers, le défenseur des Droits Humains cite l’affaire Barbecue, le syndicat de la Police Nationale, les projectiles tirés contre le bureau du Directeur Général a.i de la PNH,Normil Rameau lors d’une manifestation de policiers, l’arrestation brutale du sénateur Kedlaire Augustin pour ne mentionner que ces dossiers.

D’entrée de jeu, Pierre Espérance critique le laxisme avec lequel sont traitées les affaires relatives à l’ancien policier Jimmy Chérisier dit Barbecue. Indexé dans plusieurs massacres dont celui de La Saline, cet ex-policier fait objet d’un avis de recherche de la DCPJ.

Le Directeur Exécutif du RNDDH, critique le fait que des policiers soient de connivence avec ce repris de justice. Pour preuve, Pierre Espérance brandit l’insécurité alimentée par celui-ci au bas Delmas sous le regard passif des policiers. Il demande à l’IGPNH de statuer sur tous les dossiers concernant Barbecue en finalisant les rapports.

Suzuki 9.99

Parallèlement, le défenseur des Droits Humains encourage les autorités policières à être plus actifs. Il dit souhaiter que la lumière soit faite sur tous les dossiers relatifs à la brutalité policière en vue, souligne-t-il, de maintenir la crédibilité de l’institution policière.

S’agissant des dérives, actes de vandalisme et de troubles engendrés par les policiers dans le cadre de leurs revendications, Pierre Espérance croit qu’il est temps de fixer les responsabilités. Le droit de se regrouper en syndicat ne donne pas carte blanche à des policiers de troubler la paix publique, vandaliser les biens d’autrui, selon lui. Le Directeur Exécutif du RNDD exige que les coupables soient poursuivis.

Pourvu que la PNH est sévèrement touchée par la pandémie de Coronavirus, le Directeur Exécutif sollicite un traitement adéquat pour les policiers. Parallèlement, Pierre Espérance demande aux autorités exécutives de donner des moyens financiers et matériels à l’institution policière pour qu’elle puisse remplir sa mission correctement.

A lire aussi : Tirs sur les locaux du RNDDH, Pierre Espérance dénonce des menaces du pouvoir en place

Actimed_728

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,305 other subscribers

Archives