Connect with us

Actualités

Projet d’assassinat de Pierre Espérance: le RNDDH décline l’invitation du ministre de l’intérieur et le recadre

Published

on

gangs armés , RNDDH
La Réserve banner1
393 views

En ce qui à trait au projet d’assassinat du Directeur Exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains, dénoncé publiquement par Pierre Espérance lui-même, le RNDDH met toutes formules de politesse de côté pour refuser catégoriquement une invitation du Ministre de l’intérieur et des Collectivités Territoriales démissionnaire, Jean-Marie Reynaldo BRUNET.

Ce ministre du pouvoir Tèt Kale, selon le Réseau national de défense des droits humains, avait intimé l’ordre à Jimmy Cherizier alias Barbecue- un ancien policier converti en chef de gang- d’assassiner Pierre Espérance. Le RNDDH dit voir une audace exagérée dans la démarche du Ministre de l’Intérieur qui a invité son directeur exécutif à une rencontre ce vendredi 10 mai 2019, à 10 heures du matin, dans les locaux du ministère, dans le but de discuter avec lui de sa sécurité personnelle et de celle de sa famille.

“Aujourd’hui, partout dans le pays est mentionnée la rencontre que vous avez organisée le 23 avril 2019 avec le chef de gang Jimmy CHERIZIER alias Barbecue, pour planifier l’assassinat du directeur exécutif du RNDDH. Le processus d’identification de la résidence de Pierre ESPERANCE et des locaux du RNDDH, par des hommes armés non identifiés montés à bord de motocyclettes, sans plaque d’immatriculation, a été démasqué. En ce sens d’ailleurs, vous rendrez service au RNDDH en demandant à Jimmy CHERIZIER de rappeler les hommes qu’il a déployés pour accomplir ce travail”, lit-on dans une correspondance adressée au ministre en question.

“C’est en raison de l’impéritie des ministres – dont vous-mêmes – qui se sont succédé à la tête du ministère que vous dirigez, que le RNDDH est amené à publier des rapports d’enquête portant sur la situation sécuritaire du pays, situation aggravée par la cohabitation entre votre ministère et les gangs armés que vous supportez, en leur fournissant de l’argent, dès armes à feu et des munitions”, rappelle le Réseau au ministre démissionnaire qui n’a pas démenti l’accusation portée contre lui.

Actimed_728

100 PWEN GRATIS
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,661 other subscribers

Archives