Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insolite

République Dominicaine: une femme simule sa mort pour vivre l’expérience de ses funérailles

République Dominicaine: une femme simule sa mort pour vivre l'expérience de ses funérailles

RD: une femme simule sa mort pour vivre l’expérience de ses funérailles et réaliser ainsi son rêve

Des rêves, on en a tous. Mais certains sont plus osés, plus fous que d’autres. Tous, on est  curieux de savoir comment se dérouleront nos funérailles. Marya Alonzo sans hésitation  aucune a décidé de passer à l’acte en simulant sa mort.

Mayra Alonzo, 59 ans, résidente de Santiago, a simulé sa mort pour vivre l’expérience de «ses propres funérailles» et réaliser son «fantasme» de se sentir morte et ainsi «profiter» de son propre sillage, avec la seule particularité qu’elle a payé toutes les préparations. L’histoire a été rapportée par le quotidien dominicain Listin diario.

La femme a loué un cercueil et est arrivée à son domicile dans un corbillard, où elle a été surveillée par des amis et des membres de la famille du secteur, qui l’ont accompagnée de larmes.

Avec des chants allégoriques de louange aux morts tels que “Quel détail Seigneur tu as eu avec moi”, “Ne pleure pas pour moi”, entre autres.

Les fausses obsèques ont eu lieu ce vendredi matin à la résidence d’Alonzo dans le secteur de Matanza, au sud-ouest de la ville de Santiago.

Mayra Alonzo a préparé et porté pour l’occasion, une robe blanche, une couronne et même des cotons sur le nez. Elle a également été peinte comme ils le font habituellement avec certains défunts.

Dans le sillage simulé, café, jus de fruits, nourriture étaient fournis, tout pour que les voisins pleurent, comme si c’était vraiment le dernier jour qu’ils verraient leur cher ami.

Mayra Alonzo a déclaré avoir dépensé environ 60 mille pesos, dans les préparatifs de ses propres funérailles, qui sont devenues un rêve qu’elle avait voulu réaliser pendant de nombreuses années et que finalement, grâce à ses voisins et amis proches, c’est devenu une réalité.

Enfin, Alonzo a conseillé aux gens de ne pas mourir maintenant, “parce que dans le cercueil il fait très chaud et c’est très solitaire”.

En savoir plus:

La Sogebank fête ses 35 ans d’existence

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Culture

Definitivman TonyMix DJ peyi a pa gen kote l pase li pa fè enpak. Dènye an dat, se nan peyi Repiblik Dominikèn, nan club...

Actualités

Les étudiants haïtiens en République dominicaine auront bientôt leur visa, selon l’ambassadeur d’Haïti en terre voisine,le docteur Smith Augustin. L’ambassadeur d’Haïti accrédité en République...

Monde

Intoxication au méthanol en République Dominicaine, 127 personnes sont mortes En République Dominicaine, 127 personnes sont mortes après avoir consommé de l’alcool frelaté au...

Sports

Le milieu de terrain international haïtien Charles Hérold Junior est élu meilleur joueur haïtien dans la Ligue Dominicaine. Le 19 avril en cours, Charles...