Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

Sainyl James, un présumé criminel recherché par la PNH, arrêté à Dajabón

Sainyl James, un présumé criminel recherché par la PNH, arrêté à Dajabón

Sainyl James, un présumé criminel recherché par la Police Nationale d’Haïti, arrêté à Dajabón

Sainyl James, un présumé criminel recherché par la police nationale d’Haïti a été arrêté par les membres du Corps spécialisé pour la sécurité des frontières terrestres (Cesfront), et du C-2, à Dajabón, rapporte le quotidien dominicain Listin diario.

James était accompagné de Reginalda Francois. Il avait une carte d’identité Florida Card, et Reginalda Francois, sa carte d’identification haïtienne.

Ils ont été arrêtés alors qu’ils tentaient d’entrer sur le territoire dominicain par le lieu connu sous le nom de “El Callejón de Nanguito”, situé sur le côté gauche de la frontière de cette ville.

Il a été rapporté que l’Haïtien Sainyl James, après avoir été interrogé par les agences de renseignement, a présenté un dossier pour différents crimes, tandis que la femme n’a présenté aucun acte criminel.

Les détenus ont été remis au responsable des services de migration de la Direction générale des migrations (DGM), à Dajabón, qui les a ensuite remis à la PNH.

En savoir plus:

La Banque mondiale évalue l’état de préparation de128 pays à recevoir en toute sécurité les vaccins COVID-19

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Le Premier ministre Garry Conille et le Conseiller présidentiel Louis Gérald Gilles ont visité l’Hôpital Général après que la PNH a repris le contrôle...

Actualités

La PNH déclare la fin de la récréation pour les gangs et reprend le contrôle de l’Hôpital Général. Lors d’une conférence de presse, le...

Actualités

Ce lundi 1er juillet 2024, des gangs armés commencent à la démolition du Commissariat de Gressier Les gangs armés continuent de poser des actes...

Insécurité

Les gangs armés reprennent une nouvelle fois le contrôle du commissariat de Gressier Ce dimanche 30 juin 2024, les malfrats ont une fois de...