Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Séisme du 14 août: le bilan est passé à 2207 morts

Séisme du 14 août: le bilan est passé à 2207 morts

Séisme du 14 août: le bilan est passé à 2207 morts, 344 personnes disparues et 12 268 blessés.

Neuf jours après le séisme, les opérations de recherche et de secours se poursuivent et le bilan continue de grimper. De nouveaux corps ont été retrouvés selon la direction générale de la protection civile qui indique que le bilan pour les trois départements est passé à 2207 morts.

La direction de la protection civile, dans son nouveau rapport,  a annoncé que de nouveaux corps ont été découverts dans le Sud et que le bilan au samedi 21 août s’élève à 2207 morts (soient 1850 dans le Sud),  344 personnes disparues, 12 268 blessés.

Juno7 Pub

Les chiffres restent les mêmes depuis le dernier rapport, pour les maisons détruites ou endommagées: 52 923 maisons détruites et 77006 maisons endommagées.

La DGPC au chevet des sinistrés

L’évaluation structurelle se met en place dans le département du Sud, a déclaré la DGPC qui souligne que l’opération bénéficie d’un appui de l’Ambassade suisse en Haïti.

“Les besoins humanitaires prioritaires sont les abris, les soins de santé, l’eau et la nourriture”, a annoncé la DGPC qui dit être en train “d’accélérer le processus d’acheminement de l’aide vers les zones affectées par le tremblement de terre, ainsi que la distribution de celle-ci dans les communautés.”

Pas plus tard que vendredi, 10 camions d’assistance humanitaire, dont 3 de 40 pieds, sont partis vers le Grand Sud, pour diverses destinations: Miragoâne, Aquin, les Cayes et autres, a fait savoir la protection civile.

En outre, l’institution a informé de la distribution, par l’Organisation pour les migrations, de 5 000 kits d’hygiène aux Cayes, dans le Sud, de  200 jerrycans et de couvertures de laine, de bâches dans les Nippes, touchant ainsi 1 186 familles

La DGPC, les yeux rivés sur les sections communales

La DGPC a informé que les centres d’opérations d’urgence départementaux activés dans le Sud, la Grand’Anse et les Nippes sont toujours à pied d’œuvre pour assurer une coordination optimale de la distribution de l’aide. La priorité est désormais d’atteindre les zones reculées et d’accès difficile.

Par ailleurs, l’institution a souligné que dans la Grand’Anse, le problème des ponts endommagés ralentit l’acheminement de l’aide du centre de Jérémie vers les autres communes mais des alternatives d’entreposage hors du chef-lieu sont privilégiées.

Des actions en vue de protéger les catégories vulnérables

La direction générale de la protection civile, dans ce rapport, rapporte que le ministère à la Condition féminine( soutenu par l’INFPA) et l’institut du bien-être social et de recherche (IBSER) ( Soutenue par l’UNICEF) ont chacun  mené diverses actions en vue de venir en aide aux catégories vulnérables telles que les femmes et les enfants.

L’institut du bien-être social et de recherche (IBSER) a en ce sens,  procédé à l’évaluation et la catégorisation des enfants victimes du tremblement de terre et de la tempête Grace. ” Un total de 77 foyers pour enfants dont 48 foyers pour le Sud, 8 pour les Nippes et 21 pour la Grand’Anse et 50 familles d’accueil dans le Sud ont déjà été évalués. 90% des enfants sont actuellement hors de danger.” De plus, des actions de distribution de kits d’hygiène et de bâches ont été entreprises dans 10 foyers d’enfants dans le Sud.

De son côté, le ministère à la Condition féminine et aux Droits de la femme conduit une analyse de contexte sur les services, les comportements et les besoins spécifiques des femmes et filles face à la violence basée sur le genre, qui permettra d’avoir une vision d’ensemble des besoins spécifiques de celles-ci, en relation aux risques de la violence basée sur le genre en contexte humanitaire.

Parallèlement, en ce qui a trait au traitement des détenus, d’Anse à Veau: 155 sur 223 ont été transférés dans les commissariats de police de Petit Goâve et Miragoâne, informe la protection civile.

Séisme du 14 août: le bilan est passé à 2207 morts

 

En savoir plus:

Inauguration à Santo Domingo de “Sound Studio 21”, le nouveau studio d’enregistrement de T-Ansyto

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

“Sow a seed” toujours aux côtés des enfants défavorisés “Sow a seed”, une organisation à but non lucratif qui se donne pour mission d’aider...

Actualités

40 sapeurs-sauveteurs français, militaires de la sécurité civile, laissent Haiti L’Ambassade de France en Haïti a organisé ce mardi 28 septembre une cérémonie pour...

Actualités

La DPC a reçu 4 hôpitaux de campagne du gouvernement américain, chaque hôpital peut accueillir 40 lits Le programme d’aide humanitaire (HAP) du Commandement...

Culture

Séisme du 14 août: le ministère de la la Culture et de la Communication s’engage pour la préservation du patrimoine bâti Le ministère de...