Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Signature de l’accord pour une «gouvernance apaisée et efficace» entre Ariel Henry et des partis politiques de l’opposition

Signature de l’accord pour une «gouvernance apaisée et efficace» entre Ariel Henry et des partis politiques de l’opposition

Signature de l’accord pour une « gouvernance apaisée et efficace » entre Ariel Henry et des organisations politiques de l’opposition

Dans la résidence officielle du Premier ministre, ce samedi 11 septembre, des organisations politiques de l’opposition, entre autres, le Secteur démocratique et populaire (SDP), la Fusion, INITE, INIFOS, Ansanm nou fò, Force louverturienne réformiste, ont signé l’accord politique pour une « gouvernance apaisée et efficace » avec le chef du gouvernement Ariel Henry.

Des opposants farouches à Jovenel Moïse ont basculé dans le camp du pouvoir. Le leader du secteur démocratique et populaire, André Michel, a expliqué les raisons pour lesquelles il a paraphé cet accord. « Le Secteur démocratique et populaire a pris la décision politique et historique de signer l’accord politique pour une gouvernance apaisée et consensuelle de cette période intérimaire. Cela n’a pas été une décision facile pour un mouvement qui a pris naissance dans un esprit de contestation politique. Mais nous avons compris qu’il est venu le temps de construire ce pays sur une base consensuelle de dialogue permanent », a-t-il dit se comparant avec les leaders de la gauche de l’Amérique Latine.

Juno7 Pub
Signature de l’accord pour une «gouvernance apaisée et efficace» entre Ariel Henry et des partis politiques de l’opposition

Photo: Ody Bien-Eugene | Juno7

M. André Michel explique que le SDP a signé cet accord politique parce qu’il y a l’intégration de la diaspora dans la formation d’un nouveau Conseil électoral provisoire, la réalisation des procès de PétroCaribe, des massacres de La Saline, Bel-Air, Delmas 32. « Nous signons cet accord politique par ce qu’il promet l’avancement du dossier de l’assassinat du bâtonnier Dorval, de rétablir la sécurité et le démantèlement des gangs, pour la libération des prisonniers politique », s’est justifié Me André Michel

« Cet accord politique est un départ vers un projet national pour le pays. Nous posons les premières pierres pour la reconstruction de ce pays.», a dit le secrétaire général de la Fusion, Rosemond Pradel qui souligne que l’échec d’Haïti est celui de toutes les élites.

L’ancien sénateur Sorel Jacinthe dit avoir signé l’accord politique au nom de INITE qu’il dirige mais aussi au nom de la DIRPOD et du Protocole d’entente nationale qui regroupent plusieurs structures politiques. Cependant les partis politiques comme AAA, MTVAyiti, En Avant et FND n’ont pas paraphé l’accord de Ariel Henry.

« J’ai l’assurance que cet Accord permettra de conduire dans l’harmonie et la bonne entente, les affaires de l’État durant la période intérimaire que je souhaite la plus courte possible, afin d’atteindre notre objectif principal commun qui est un retour à un fonctionnement normal de nos institutions démocratiques sur des bases nouvelles, dans un environnement sûr et stable », a dit pour sa part le chef de la primature Ariel Henry.

L’histoire retiendra que des acteurs politiques ont su, aujourd’hui, transcender leurs divergences dans cette mission salvatrice de notre pays, actuellement en péril a-t-il dit soulignant que dans les tous prochains jours, les dispositions seront prises pour la mise en œuvre de l’Accord. « Les différents organes prévus seront créées dans le dialogue et la concertation permanente » , a-t-il promis.

M. Henry veut rallier d’autres structures à sa cause « D’autres compatriotes ont pris des initiatives et fait des propositions pour la gestion de la période intérimaire. Je les félicite pour leur intérêt pour les affaires publiques, a ajouté Ariel Henry. Je vais les rencontrer et discuter avec eux de la possibilité de faire taire nos querelles intestines et rassembler nos énergies, pour regarder ensemble dans la même direction, celle de la transformation de notre pays et de notre société… », a-t-il prévu.

Après cette cérémonie officielle, l’accord reste ouvert à la signature.

En savoir plus:

Assassinat du président: le PM Ariel Henry acculé par l’OPC, parle de manœuvres et diversions

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Tech

Facebook ne s’appelle plus Facebook mais “Meta”, a annoncé Mark Zuckerberg Lors de la conférence annuelle des développeurs de la société, ce jeudi 28...

Actualités

Port-au-Prince: Reprise timide de certaines activités Les organisations syndicales ont levé hier mercredi vers 16 heures le mot d’ordre de grève lancé contre l’insécurité...

Monde

Australie: Josh Cavallo, un footballeur professionnel en activité a fait son coming-out. Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux mardi dernier, Josh Cavallo...

Annonces

L’UNESCO est à la recherche des traducteurs ou une firme spécialisée en traduction français- créole Le Bureau de l’UNESCO en HAITI a informé de...