Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

Signature d’un protocole d’entente entre le MENFP et l’Association haïtienne des psychologues (AHPsy)

Signature d'un protocole d’entente entre le MENFP et l’Association haïtienne des psychologues (AHPsy)
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7
Getting your Trinity Audio player ready...

Signature d’un protocole d’accord entre le Ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) et l’Association haïtienne de psychologie (AHPsy) sur le service public d’accompagnement psychologique à la communauté éducative.

Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, représenté par le ministre Nesmy Manigat, et l’Association haïtienne de psychologie (AHPsy), représentée par Pascal Nery Jean-Charles, son président, ont paraphé ce jeudi 16 mars 2023 un protocole d’accord portant sur le service public d’accompagnement psychologique à la communauté éducative. Par cette démarche, le MENFP entend non seulement mieux gérer les traumatismes engendrés par les violences dans et autour des établissements scolaires mais aussi d’accompagner les enfants rencontrant des difficultés dans leur apprentissage en raison de cette situation et d’autres facteurs corollaires.

Le professeur Nesmy Manigat qui s’exprimait en la circonstance a apporté des explications sur les raisons qui motivent le MENFP à signer ce protocole d’entente. Par rapport à la situation du pays, le MENFP a constaté deux choses : non seulement les enfants perdent beaucoup de jours de classe mais ils subissent aussi des traumatismes, selon le ministre. Aussi, a-t-il dit, s’il est possible de rattraper les jours de classes perdus, il sera impossible de soigner les traumatismes subis par les élèves, enseignants et parents, s’ils ne sont pas pris en charge à temps.

Signature d'un protocole d’entente entre le MENFP et l’Association haïtienne des psychologues (AHPsy)

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

« Les dégâts subis par les cerveaux des élèves, les difficultés rencontrées par les enseignants par rapport aux multiples phénomènes qui s’imposent à leurs yeux que ce soit chez eux, dans la rue ou dans les écoles, exigent que des professionnels aident le ministère [de l’éducation nationale] à mieux comprendre et réagir », a déclaré le titulaire du MENFP.

M. Manigat a certes loué le travail de la Direction de santé scolaire et de la Commission de l’Adaptation Scolaire et d’Appui Social (CASAS) au sein du système éducatif haïtien mais il a souligné que cela ne suffit pas. C’est ce qui explique que le MENFP est allé chercher des professionnels en santé mentale comme ceux de l’Association haïtienne de psychologie (AHPsy). « Eux aussi vont mobiliser des compétences de chez eux et d’autres réseaux professionnels afin d’appuyer les interventions et les réponses du MENFP dans les dix départements géographiques du pays », a précisé M. Manigat.

Saluant le travail des professionnels de AHPsy, le ministre dit attendre de l’Association haïtienne de psychologie qu’elle élargisse sa plate-forme d’écoute et la mette à la disposition des élèves et des professeurs ayant des difficultés, mais aussi aux écoles sur tout le territoire national. « S’il y a d’autres interventions et des accompagnements à réaliser, le MENFP mobilisera d’autres partenaires », a assuré M. Manigat.

Le président de l’Association Haïtienne de psychologie (AHPsy) Pascal Nery Jean-Charles a expliqué que ce partenariat entre le cadre d’un service public, d’accompagnement de la communauté éducative. « Nous allons entrer dans les écoles afin d’aider les gens à comprendre la question de la santé mentale en général, qu’il s’agit des élèves, parents et professeurs, mais aussi de les aider à surmonter les traumatismes auxquels ils sont confrontés », a-t-il déclaré.

Signature d'un protocole d’entente entre le MENFP et l’Association haïtienne des psychologues (AHPsy)

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Le président de l’AHPsy a précisé que l’association offrira un accès privilégié au MENFP, à travers les écoles ciblées, pour sa plateforme de service en ligne, c’est-à-dire rendre plus accessible son numéro [2919 9000] à toute la communauté éducative sur le territoire national. « Les élèves, les enseignants et les parents vivent aujourd’hui une situation de détresse. Leur santé mentale étant vraiment affectée, ils ont besoin d’un premier soutien psychologique qu’on peut offrir à l’aide de notre infrastructure. Cela va permettre aux enfants de se sentir mieux, les parents de leur côté de savoir qu’elle stratégie adopter », a-t-il indiqué.

Le travail de l’AHPsy, fondée en 2011, consistera également à former les professeurs et directeurs d’écoles afin qu’ils aient les outils nécessaires pour accompagner les élèves dans les situations qui le demandent. « Le troisième volet est un programme de formation continue à chaque début d’année dans les domaines de psychologie de l’éducation, de l’enfance », a ajouté le responsable.

En savoir plus:

Sans concurrent, Gianni Infantino réélu président de la FIFA pour quatre ans

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Le Ministère de l’Éducation Nationale prêt à accueillir 186.370 candidats aux examens de la neuvième année fondamentale et...

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation professionnelle rappelle les dates retenues pour les examens officiels...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le professeur Antoine Augustin prend officiellement les rênes du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready...   Le MENFP et de la Formation Professionnelle sanctionne des employés corrompus et renforce les contrôles de légalisation...