La célébration de la fête de l’indépendance d’Haïti,  tous les premiers jours de l’an coïncide avec la journée internationale de la paix. Cette célébration a toujours été un évènement symbolique  aux yeux de tout haïtien, fier de son histoire, soucieux de sa racine . Ce jour mémorable rappelle les valeureux sacrifices consentis par les pères fondateurs de notre nation pour arracher leur liberté des griffes des colons français au prix de leurs sangs. Par cet acte glorieux, fruit d’une vision de bien-être collectif, les ancêtres  ont accompli l’un des plus grands exploits du monde moderne ˗ faire de leur terre , la première république nègre libre . 

214 années après, Haïti se trouve parmi les pays les plus pauvres de la planète.  Drôle de coïncidence! La situation socio-économique et politique du pays  risque d’enlever tout brin de fierté chez bon nombre d’haïtiens, particulièrement les jeunes qui , aujourd’hui, ne voient pas leurs avenirs  en Haiti alors que  l’histoire demeure source  d’inspiration pour  l’humanité. Deux cent quatorze ans après, le pays de Dessalines  devient de plus en plus invivable et d’aucuns continuent à se demander si Haïti était vraiment prête pour l’indépendance.

Aux Gonaïves, tous les premiers janvier, c’est toujours les mêmes train-trains. Rien n’a changé depuis des lustres, tout comme la misère de ce peuple qui attend depuis la nuit des temps le changement promis par bon nombre de dirigeants. Te deum à la cathédrale du souvenir, suivi de long discours parfois superficiels sur la place d’armes, la fête de l’indépendance ne se résume qu’à ça aujourd’hui. Et voilà pourquoi  cette  population rongée par la faim, le chômage qui exigent bien plus que de vains mots, ne s’intéresse presque plus à cette fête qui semble être réservées  uniquement aux militants politiques souvent monnayés pour venir crier “ VIVRE ou A BAS” . Et ils étaient nombreux cette année encore.

Pour redonner sens à la célébration de la plus grande fête nationale, les politiques doivent changer de paradigme en plaçant l’interêt collectif au coeur de leurs actions. Le respect de la parole donnée doit accompagner chaque promesse faite aux citoyens qui ne demandent pas trop d’ailleurs. L’amour de la patrie , l’inclusion sociale, le respect des normes et principes républicains ainsi qu’un solide projet de société , voilà un peu ce qu’il faut aux dirigeants d’aujourd’hui qui décident  de l’avenir de ce peuple. Ainsi ,perpétueront-ils l’idéal ancestral en honorant de manière digne leurs sacrifices glorieux. 

100 PWEN GRATIS