Connect with us

Actualités

Un vent de division étouffe les deux journées de grève

Published

on

Ce lundi, les activités scolaires sont quasiment paralysées dans la capitale, le commerce informel quant a lui fonctionne au ralenti. Et pour cause: Le mouvement de grève lancé par les syndicalistes du transport en commun est sujet à une confusion totale.

L’Association syndicale Front unifié des transporteurs et des travailleurs d’Haïti, qui a rencontré le gouvernement exprime son désaccord par rapport a la tenue de cette grève.

” Nous autres du Front unifié, nous sommes en partie satisfait des concessions faites par le chef de l’État”, souligne le syndicaliste Montès Joseph sur les ondes de Radio Caraïbes ce matin.

Cependant, des leaders syndicaux du secteur des transports Jacques Anderson Desroches et Duclos Benissoit maintiennent les deux journées de grève et appellent les citoyens à la désobéissance civile.

” Nous restons motivé
jusqu’à ce que Jovenel Moïse rectifie la loi de finance 2017-2018”, rétorque le syndicaliste Jacques Anderson Desroches

A partir de ce 1er octobre le budget 2017-2018 rentre en application sur tout le territoire national.

Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Advertisement

Suivez-nous sur Twitter

Sponsor

Top de la semaine

error: Content is protected !!