You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Actualités

Haïti-Affaire PetroCaribe : « PetroBizango », nouvel outil de lutte des PetroChallengers

Published

on

Du cyber-activisme en passant par le réel, nombreux sont les concepts qui ont été créés par les PetroChallengers pour intensifier leur mouvement, en vue d’obtenir un procès équitable suivi de la condamnation des dilapidateurs des 3.8 milliards de dollars américains des fonds du programme PetroCaribe.

Ayant pour prétexte ce vaste mouvement de citoyens, « PetroCaribeChallenge », ces dernières semaines, ils (PetroChallengers) ont donné naissance à d’autres outils de communication comme PetroExposition, PetroPoésie, PetroEducation, PetroFoot, PetroCamping, PetroQuartier, PetroQuizz (jeu pour tester les connaissances des citoyens sur le programme PetroCaribe)…

Italceramici

Le dernier né du mouvement est donc : « PetroBizango ». Concept créé en vue d’exiger, en pleine nuit, la lumière sur la gestion voilée des fonds PetroCaribe.

En effet, très tard, dans la nuit du lundi 22 octobre 2018, une foule de citoyens en provenance de Delmas 2 a gagné les rues dans l’ultime but de continuer à exiger des explications concrètes sur le dossier PetroCaribe et le départ du président de la République Jovenel Moïse, ont expliqué ces demandeurs de comptes.

Comme pour passer de la parole aux actes, au son d’une bande de Rara, en scandant de slogans hostiles aux personnes citées dans cette affaire, les manifestants avaient pris le chemin conduisant vers le Palais Présidentiel.

Une fois n’est pas coutume, cette nouvelle forme de mobilisation a été également très bien perçue dans d’autres quartiers populaires de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince.

La nuit était silencieuse. Comme pour se réchauffer, des « PetroBizangos » électrisés par le son d’une bande de Rara ont, hier soir encore, vers les 8 heures, foulé le macadam.

Racolés, ces protestataires ont, ce soir-là, arpenté les corridors situés à Solino, banlieue Nord de la capitale haïtienne en vue de continuer de demander à la justice haïtienne de mettre la main au collet de ceux et celles qui ont dilapidé plus de 3 milliards de dollars américains des fonds de PetroCaribe.

Notons que, le premier ministre Jean Henry Céant avait, le lundi 22 octobre 2018,annoncé qu’une commission indépendante composée de représentants de différents secteurs de la vie nationale sera mise sur pied en vue d’analyser tous les documents ayant rapport avec le dossier du programme PetroCaribe.

Ayant été plutôt sollicités par Jean-Henry Céant pour faire partie de cette commission indépendante, des organisations et regroupements de la société civile dont l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH), l’Association des Médias Indépendants d’Haiti (AMIH), l’Association des Journalistes Haïtiens (AJH), le RNDDH, des PetroChallengers ont décliné cette invitation du chef du gouvernement.

 

2kabes
Publicités
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Lecteurs en ligne

Abonnez-vous par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Commentaires

Advertisement

Archives

Publicités

Statistiques

  • 1 637 669 visites

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!