Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Covid-19: le Canada offre la résidence permanente à 90000 travailleurs étrangers

Covid-19: le Canada offre la résidence permanente à 90000 travailleurs étrangers

Covid-19 : le Canada offre la résidence permanente à 90000 travailleurs étrangers temporaires et étudiants étrangers

En vue de combattre le Covid-19 et relancer l’économie du pays, le Canada adopte une nouvelle politique. Le gouvernement canadien est prêt à octroyer la résidence permanente à 90 000 travailleurs étrangers temporaires et étudiants étrangers qui se trouvent actuellement au Canada, en dehors du Québec.

Cette nouvelle politique, selon le ministère de l’immigration, aidera le gouvernement à atteindre son objectif d’accueillir 401 000 nouveaux résidents permanents cette année, alors que les restrictions de voyage dues à la COVID-19 limitent sérieusement le nombre de nouveaux arrivants dans le pays.

Selon le ministre fédéral de l’Immigration, Marco Mendicino, cette nouvelle politique s’adressera plus spécifiquement aux personnes qui possèdent les compétences et l’expérience dont le pays a besoin pour lutter contre la pandémie de COVID-19 et contribuer à la relance économique du pays.

Les gens qui œuvrent dans une centaine de domaines actuellement dont la santé, pourront bénéficier d’une résidence permanente.

Notre système d’immigration a longtemps été basé sur ceux qui contribueront. Maintenant, nous avons une occasion unique de reconnaître ceux qui contribuent déjà, a expliqué Marco Mendicino en conférence de presse virtuelle.

Les travailleurs de la santé et les autres travailleurs essentiels admissibles devront avoir au moins un an d’expérience de travail au Canada pour présenter leur demande de résidence permanente. Les diplômés étrangers, quant à eux, devront avoir terminé un programme d’études postsecondaires canadien admissible au cours des quatre dernières années pour être admis au programme.

À compter du 6 mai, le ministère de l’Immigration acceptera 50 000 candidatures de travailleurs temporaires étrangers. De ce nombre, 20 000 places seront réservées dans le secteur des soins de santé et 30 000 autres pour d’autres professions jugées essentielles par Ottawa.

Les 40 000 places restantes seront réservées aux candidatures d’étudiants étrangers détenteurs d’un diplôme délivré par un établissement d’enseignement canadien.

En savoir plus:

73 femmes victimes de violence en 5 mois , l’UNICEF s’inquiète

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Sanctions du Canada contre Charles (Kiko) Saint-Rémy, et l’ancien député, Arnel Bélizaire pour support aux gangs et trafic de drogue. La ministre des Affaires...

Actualités

De nouveaux véhicules blindés canadiens pour la PNH alors que le gouvernent attend une force multinationale. La ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, et la...

Actualités

Une délégation canadienne séjournera en Haïti cette semaine. Une délégation en provenance du Canada séjournera en Haïti du 7 au 9 décembre 2022, a...

Actualités

Le Canada apporte des précisions concernant les sanctions imposées aux gangs et leurs financiers en Haïti Le gouvernement canadien, dans un document publié sur...