Connect with us

Culture

Hangover, un rendez-vous comme à l’accoutumé

Published

on

Une nuit qui s’annonçait exceptionnelle pour les habitués des éditions précédentes et pour ceux qui s’apprêtaient à la découvrir. 2 janvier à Tara’s on prétendait déjà qu’Hangover est le concert de l’année …

Avec Sweet Micky, Djakout #1 et Enposib l’affiche même du concert vous fait saliver. La preuve, tous les tickets ont été vendus des le 31 décembre.

La fameuse nuit du 2 janvier, l’année débute bien à Tara’s dans une soirée baptisée Hangover, le code vestimentaire, noir et blanc, aurait traduit l’idée mise en évidence par le thème de la soirée “Angels and Demons (anges et démons)”, mais certaines personnes du public sont loin de maîtriser la notion de couleur.

Le concert a très bien débuté, animation, musique et subitement dame pluie a fait son apparition, pour une fois, le public n’a pas cédé aux pressions de cette dernière, pas la peine.

Enposib comme annoncé, a offert une belle performance, les filles ont aimé. Les dj’s assurent les intervalles, important puisque les ingénieurs mettent une éternité pour effectuer la configuration du son. Tel fut le cas avec Djakout et le pire, le son n’a pas été d’une si bonne qualité que ça.

Djakout #1 a débuté son show avec le hit Péché, il faut dire que le public a plus qu’apprécié et le morceau Bag la a mis aux anges les jeunes filles sans doute célibataires. Steve Khé avec sa seule Habitude a fait chanter un public dont on pourrait entendre la voix des milliers de personnes en chœur.

G Shytt était la surprise de la soirée et fut très bien accueilli, en matière de performance, ils n’ont rien à envier aux rappeurs des USA.

Sa k pat konn Micky ont dû rester sous la pluie pour découvrir le fameux président. L’entrée du président a fait hurler de joie le public, en guise de remerciement, il a offert du Rhum au public. Entre humour et musique, Michel Martelly a bien satisfait la foule, son fils Olivier a fait un Jam avec lui sur le morceau Brimad et On se prend pas la tête. Puis le président El Michele a fait la clôture de la soirée.

Pour ce qui s’annonçait un des plus grands concerts de l’année 2018, Hangover est à féliciter. Toutefois, les initiateurs de cette soirée ont besoin d’innover lors des prochaines éditions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lu 1 154 fois

Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Go Mobile

Suivez-nous sur Twitter

Sponsor

Top de la semaine

error: Content is protected !!