Connect with us

Société

Soyons des êtres normaux!

Published

on

Par: Wadson Désir | 13 septembre 2018

A mesure que les jours passent, l’on découvre qu’on a des dirigeants  » restavèk  » . Ils affichent leur complicité face à l’immoralité des uns et des autres qui ont facilité leur accession à de hautes fonctions étatiques. Dans ce cas précis, c’est le pays tout entier qui fait les frais aux yeux des étrangers qui ne nous considèrent pas comme des gens normaux. Le plus grand défi à relever, à l’heure actuelle, pour ce qui est d’Haïti,  est son redressement. On le sait très bien, cela n’est pas du tout aisé, mais il nous faut trouver un moyen sûr pouvant nous aider à en finir avec cet aspect-là ; ce problème majeur, celui de l’impunité. L’impunité à tous les niveaux, et c’est ce qui, évidemment, caractérise notre société.

C’est un état avili, pétri par notre insouciance, notre inconscience et notre incohérence dans nos paroles et dans nos actions. Nous avons un état (gouvernants) qui cautionne toutes les obscénités pourvu que cela provienne de sa bande. Nos autorités ont leur clan à protéger contre tout ce qui va à l’encontre de la société faisant déjà face à de graves problèmes de moralité et de conscience citoyenne et patriotique. Nous sommes en face d’une société désorientée ;  déséquilibrée et en déperdition totale. Les élites économique et intellectuelle laissent faire comme si elles étaient impuissantes.

A quand ce soulèvement général pour tenter de ramener les choses à leur vraie place ?

Si rien n’est fait aujourd’hui, devant le pourrissement de la situation, on sera encore dans la  » merde « . On nous prendra encore en exemple comme un peuple qui ne sait pas ce qu’il veut de ses dirigeants. Un pays, avait-on l’habitude de dire, a le ou les dirigeants qu’il mérite. On ne doit pas se réfugier derrière une telle phrase  » défaitiste  » pour accepter l’inacceptable. On doit éviter d’être les complices des actes délictueux de certaines personnalités (figures)  politiques, économiques, sociales et culturelles. Si elles sont incapables de se comporter en fonction des convenances sociales, nous avons pour devoir de les rappeler à l’ordre ou de les ramener à la raison. N’acceptons pas cela. Les mauvaises images projetées par un groupe de citoyens ont, que l’on veuille ou non, des incidences graves sur l’ensemble des citoyens quand on nous regarde à des milliers de kilomètres, hors de nos frontières.

Ce pays ne peut pas continuer à évoluer dans cet état de déliquescence morale effrénée et vertigineuse. La jeunesse haïtienne a, aujourd’hui même,  l’obligation de répliquer en prenant les choses en main,  car c’est elle qui est appelée à assurer la relève, afin de conduire la barque  » trouée  » du destin d’Haiti à bon port. Le laxisme des jeunes, on le verra comme un acte de lâcheté, et sera également perçu comme une volonté délibérée de contribuer à l’effritement inadmissible des valeurs et à l’effondrement total de la patrie qui a besoin d’un souffle nouveau. La jeunesse haïtienne est capable de renverser la vapeur, inverser la tendance et redonner espoir à toute la nation en se jetant dans la lutte pour le changement intelligemment.

Haiti nous appartient tous et toutes. Pourquoi doit-on la laisser périr ou mourir ? C’est à nous de nous sacrifier pour lui donner un avenir certain. L’engagement et/ou l’implication des jeunes dans les affaires du pays sera un gage de volonté manifeste d’aider à conserver ou à garder intacte cette leçon de peuple résistant et de libérateur. Nous avons conquis notre indépendance dans le sang et nous avons, par la suite,  participé à la libération de bon nombre de nations, voilà qui a fait et qui fait encore de nous la Première République Noire Indépendante dans toute l’histoire de l’humanité. Ayons un profond respect pour nos aïeux et travaillons à la solidarité et à la prospérité de ce coin de terre. Soyons donc des êtres normaux pour qu’ils puissent continuer à garder en mémoire nos combats ; nos luttes pour l’indépendance et la démocratie.

Wadson Désir

Citoyen révolté

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!