Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Des gangs payés par le pouvoir pour observer une trêve, le ministère de la communication dément

Journée internationale - MCC - Covid-19: "Alerte rouge" , Pradel Henriquez apporte plus de précisions

Des gangs payés par le pouvoir pour marquer une trêve, le ministère de la communication a apporté un démenti.

Le Ministère de la Culture et de la Communication, dans un communiqué en date du mardi 11 mai 2021, a démenti catégoriquement l’idée que les gangs armés sont payés par le gouvernement pour faire baisser le kidnapping. Il s’agit là de la première réponse du gouvernement sur ces allégations.

Le ministre Pradel Henriquez s’est dit aussi “scandalisé de voir à la télé, d’entendre à la radio, et de lire à travers les réseaux sociaux, ou dans la presse écrite, des déclarations selon lesquelles le Gouvernement a planifié une trêve avec des bandits. Certains vont jusqu’à affirmer que le Chef d’Etat aurait même payé des gangs pour stopper ou faire baisser le kidnaping dans notre pays”.

“Le Ministère de la Culture et de la Communication n’a pas cessé de constater que le mensonge le plus grossier et sans état d’âme, s’est imposé durant les (15) dernières années, chez nous, comme un atout majeur pour dénigrer l”autre , pour le détruire, et pour se positionner sur l’échiquier politique par la même occasion”, lit-on dans ce communiqué.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le MCC confirme au contraire dans cette réponse officielle que le Chef de l’Etat poursuit le dialogue qu’il avait engagé avec tous les secteurs de la vie nationale, en vue de trouver enfin un climat d’apaisement, susceptible de permettre à ce peuple, pris spectaculairement en otage, de mieux respirer d’une part, et la réalisation du référendum constitutionnel et des élections afin de faciliter la passation du pouvoir le 7 février 2022 en douce.

“Le Ministère de la Culture et de la Communication saisit cette occasion pour rappeler aux gangs que le kidnapping est purement et simplement un crime. Et qu’aucune société civilisée ne saurait tolérer un pareil crime, ni les criminels, ni leurs complices intellectuels, logistiques ou financiers. Le kidnappeur, selon la loi du karma, doit retenir qu’il est un tueur, et que, quel qu’il soit, les jours de tout tueur sont comptés.
“, poursuit le communiqué.

Par ailleurs, le Ministère de la Culture et de la Communication encourage toutes les couches sociales à coopérer avec le gouvernement et l’Etat, afin de retrouver la paix dans le pays.

En savoir plus:

Météo Haïti: les prévisions pour ce mercredi 12 Mai 2021

Advertisement. Scroll to continue reading.

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

27 ans de la Radio Kiskeya : Le Ministère de la Culture et de la Communication lui souhaite un joyeux anniversaire A l’occasion du...

Actualités

Journée mondiale de la liberté de la presse: Le ministère de la culture et de la communication (MCC) réitère son engagement à combattre toutes...

Culture

Le Ministère de la culture et de la communication  rend hommage à Franckétienne à l’occasion de son  85ème anniversaire Port-au-Prince , Haïti .- “Francketienne,...

Culture

2eme Journée de carnaval ; un parcours impeccable et réussi selon le ministre de la culture et de la communication Port-au-Prince , Haïti .-...