Connect with us

Actualités

Covid19: des entrepreneurs haïtiens dans la production de gel hydroalcoolique

Published

on

Juno7 - Haïti News -Actualités - Sport - Culture - Politique
Alez_728

Pour garantir la disponibilité du gel hydroalcoolique sur le marché haïtien, des entrepreneurs s’unissent pour transformer la canne du terroire en gel hydroalcoolique et en liquide désinfectant.

Coronavirus Italie : plusieurs pays interdit l’accès sur leur territoire à des personnes venant d'Italie

L’initiative est celle des entrepreneurs haïtiens dont Éric Jean Jacques Junior du rhum Clairin Lakay . Elle vise à assurer la disponibilité du gel hydroalcoolique et du liquide désinfectant en Haïti en vue de limiter la propagation du Coronavirus, ce fléau pandémique qui a déjà tué plus de 142 000 personnes à travers le monde dont 3 en Haïti.

Le Bigot

Le projet utilise une partie de l’alcool produit par la Distillerie Éric Jean Jacques avec une vision d’impliquer à l’avenir d’autres distilleries touchées par cette initiative citoyenne. Dans le cadre de ce projet, l’acool de canne, l’un des meilleurs, est mélangé à d’autres produits chimiques pour donner un résultat dont la qualité est testée et approuvée par des techniciens et chimistes chevronnés.

“Nous avons démarré avec la production cette semaine même et déjà, notre capacité se révèle assez intéressante. L’objectif premier est de satisfaire la demande locale car nous avons la matière première nécessaire qui est la canne à sucre dont l’acool est connu pour être l’un des meilleurs “,explique Éric Jean Jacques Junior, fier de pouvoir contribuer à ce niveau dans la lutte nationale contre le Covid-19, l’ennemi commun de tous les haïtiens.

L’aspect économique, malgré le contexte, attire la curiosité des initiateurs. Le projet peut s’avérer un bien bon moyen pour booster la production de cette denrée (la canne à sucre) qui, jadis, faisait la force de l’économie locale. Les entrepreneurs y croient fermement. Parallèlement, ils croient que la production en Haïti de gels et de liquides pour satisfaire la demande locale, évitera au pays d’importer ces produits plus que jamais nécessaires dans la prévention contre le Covid-19.

“C’est un bon point pour notre économie même si notre plus grand souhait aujourd’hui est de voir la fin de cette maladie le plus rapidement possible. Les cultivateurs de canne vont trouver une nouvelle raison d’augmenter leur production ainsi que leur capital. C’est ce qu’on appelle une économie en escalier”, précise l’homme de Clairin Lakay.

Les gels hydroalcooliques et les liquides désinfectants produits par la combinaison
Distillerie Éric Jean Jacques et Agro-food S.A. seront proposés au gouvernement haïtien.

A lire aussi:

Covid-19 : 43 cas recensés, Petion-Ville et Delmas, les communes les plus touchées

Advertisements

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 966,955 other subscribers

Commentaires

Archives

Advertisements

On en Parle