Connect with us

Actualités

Satisfaite de la journée de manifestation nationale, l’opposition politique dénonce des exactions policières

Published

on

Satisfaite de la journée de manifestation nationale, l’opposition politique dénonce des exactions policières 31
Crédit photo :Jerry Lowens
bongu j7
3,289 views

Ils étaient estimés à des milliers de manifestants ceux qui ont arpenté , vendredi 11 octobre 2019, les rues de la région métropolitaine de Port-au-Prince jusqu’à Pétion-Ville pour continuer d’exiger la démission de Jovenel Moïse avant d’être stoppés par des agents de la Police Nationale D’Haïti (PNH), à l’angle de la rue Moïse et la route de Kenscoff dans leur velléité de se rendre à Pèlerin 5 en direction de la résidence du Président de la République. Les agents de l’ordre les ont dispersés à coup de grenades lacrymogènes.

Pour le porte-parole du secteur démocratique et populaire cette journée de manifestation générale a été une réussite. André Michel félicite le courage des citoyens et citoyennes qui ont répondu à l’appel de l’opposition à manifester pour faire chuter Jovenel Moïse.

« La journée de mobilisation nationale du vendredi 11 Octobre 2019 a été un exceptionnel succès populaire. La population y a répondu massivement », a-t-il constaté.

Des manifestations massives ont été également remarquées dans des grandes villes du pays, notamment à St Marc. Des morts et des blessés ont été enregistrés, selon un bilan des exactions commises par la police lors de ce mouvement de protestations, présenté par le secteur démocratique et populaire.

100 PWEN GRATIS

« 5 personnes ont été tuées à travers le pays dont Jouly Joubert alias Carlos, un adolescent de 16 ans à St Marc. Une quarantaine de blessés et une trentaine d’arrestations sont dénombrés à travers le pays », selon Me Michel.

Présentant ses sympathies aux familles des victimes, le secteur démocratique et populaire a annoncé que la mobilisation ne va pas s’arrêter sans la démission de Jovenel Moïse. Il a appelé, en ce sens, la population à intensifier le mouvement pour forcer le président de la République à quitter le pouvoir.

« Nous saluons la détermination de la population et nous annonçons pour bientôt le soulèvement général des masses populaires haïtiennes. Le pays va rester mobilisé et paralysé jusqu’à l’installation du Gouvernement Provisoire qui créera les conditions indispensables à la réalisation du Procès PETROCARIBE et l’organisation de la Conférence Nationale Haïtienne Souveraine pour jeter les bases de l’émergence d’un nouveau projet de société dans l’intérêt de toutes les couches sociales de la Nation Haïtienne. »

bongu j7
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,723 other subscribers

Archives