Connect with us

Éphéméride

24 Novembre 1763: condamnation des Jésuites de Saint Domingue pour leur engagement en faveur des esclaves

Published

on

24 Novembre 1763: condamnation des Jésuites de Saint Domingue pour leur engagement en faveur des esclaves 26
Barbancourt

“Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir”, disait Aimé Césaire. Voici l’éphéméride du 24 Novembre 2020

24 Novembre 1763: Mal vus par les colons et propriétaires d’esclaves qui n’appréciaient nullement leur engagement en faveur  des esclaves, ils furent accusés de distorsion de la foi chrétienne, de corruption des esclaves et d’insubordination à la Couronne de France.

Voici ce qu’a écrit l’historien français Charles Frostin à ce sujet:

“On leur reproche de prêcher et d’attrouper les Nègres et d’obliger en même temps les planteurs à retarder la marche des travaux ; de pousser les Nègres et Négresses vivant en concubinage à se marier légitimement, ce qui ôte au maître la faculté de diviser les esclaves, nuit au droit de propriété et compromet la soumission nécessaire ; d’instruire de la religion des Noirs hors de la présence des Blancs et de les instruire très particulièrement en leur révélant le sublime de leur être, la majesté de l’homme et ses espérances, au risque d’éveiller chez eux des idées subversives d’égalité. On va même jusqu’à incriminer certains jésuites de favoriser le marronnage et de protéger des esclaves coupables d’empoisonnement.”

“Mais surtout ces moines orgueilleux sont accusés de vouloir ruiner l’autorité domestique des maîtres sur les esclaves pour substituer leur domination personnelle en cherchant à organiser les Nègres en un corps de fidèles distincts avec ses propres chantres, bedeaux et marguilliers élus, et avec ses propres catéchistes, hommes de confiance chargés de relayer l’action missionnaire. En effet, s’attaquer à l’autorité domestique, entendue l’autorité sans partage du maître sur l’esclave, principe sacré aux yeux des propriétaires qui voient en lui le plus sûr garant de l’ordre esclavagiste. C’est bien là le grief majeur, maintes fois formulé contre la mission jésuite depuis son installation dans le nord de la colonie en 1704.”

24 Novembre 1960. Expulsion de Mgr. François Poirier

Archevêque de Port-au-Prince, de 1955, il fut le premier maillon d’une chaîne d’expulsions de prélats (Mgr. Rémy Augustin, auxiliaire de Port-au-Prince le 10 janvier 1961; Mgr Paul Marie Robert, évêque des Gonaives, le 17 novembre 1961; les Jésuites le 12 février 1964; les Spiritains les 15, 16, et 17 Août 1969). Durant son exil et pour faciliter la nomination du nouvel archevêque, François Ligondé, il remit sa démission le 16 août 1966.

Barbancourt

Le saviez-vous ?

En Italie, il existe une fontaine à vin gratuite et illimitée !

Un vignoble dans la région des Abruzzes en Italie centrale a installé une fontaine de vin publique, une destination de vos rêves pour les amateurs du vin. Une fontaine qui coule 24 heures par jour de vin rouge qui est servi gratuitement et d’une manière illimitée. La fontaine est, en effet, ouverte à tous les voyageurs assoiffés d’un verre de vin de fabrication locale. Cette fontana di vino est située dans le vignoble de Dora Sarchese, dans la petite ville de Caldari di Ortona.

Pensée du jour

L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente.
Henry Ford

En savoir plus:

Haiti: L’essentiel de l’actualité du mardi 24 novembre 2020

Alez_728

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.  

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 1,007,231 other subscribers

Archives