You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Actualités

Affaire Vladjimir : quatorze jours après, la DDO dispose de ses premiers éléments.

Published

on

Il a fallu près de 15 jours à la direction départementale de l’ouest pour mener une première opération à Grand Ravine, la banlieue dans laquelle le photojournaliste Vladjimir Legagneur s’est volatilisé en plein exercice de sa profession soit le 14 mars de ce mois, en vue de procéder au prélèvement de quelques éléments de preuves importants capables d’élucider certains points d’ombre dans l’enquête et faciliter du même coup le travail des enquêteurs.

L’opération en question a été menée dans une petite localité dénommée Pamela, zone sillon, sur un vaste terrain. C’est le directeur départemental de l’ouest, Berson Soljour qui a confié l’information aux médias.

Plan555

Parmi les indices retrouvés par les agents de la DDO : un chapeau, des vêtements et quelques ossements non encore identifiés. Ces pièces à conviction qui peuvent s’avérer très utiles pour la poursuite de l’enquête ont été illico transférés à la police scientifique pour les suites nécessaires. Un test ADN (acide désoxyribonucléique) sera réalisé sur les ossements pour pouvoir verifier s’ils sont réellement ceux du journaliste Vladjimir Legagneur.

Il faut souligner que ces éléments d’informations ont été révélés hier mercredi 28 mars, quelques heures après la marche silencieuse et pacifique organisée dans les rues de la capitale haïtienne par des journalistes haïtiens et étrangers en vue d’exiger à ce que l’enquête sur la disparition de Vladjimir soit aboutie.

Lu 2 387 fois

2kabes
Publicités
Advertisement

Lecteurs en ligne

Abonnez-vous par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Commentaires

Advertisement

Archives

Publicités

Statistiques

  • 1 661 070 visites

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!