Connect with us

Afrique du Sud

Afrique du Sud-Insécurité : l’armée déployée au Cap en renfort à la police pour combattre les gangs armés

Published

on

Afrique du Sud-Insécurité : l'armée déployée au Cap en renfort à la police pour combattre les gangs armés 30
Crédit photo : Reuters/Mike Hutchings
Nissan
Des renforts sont envoyés dans plusieurs points chauds depuis le 18 juillet afin d’endiguer la violence extrême qui sévit dans des townships à majorité métisse, rapporte RFI ce dimanche.

Selon le média, au moins 2 000 personnes ont succombé à une mort violente dans les banlieues du Cap en 7 mois, la moitié sous les balles des gangs qui y pullulent.

Dans ces quartiers pauvres de la banlieue du Cap, la mort est omniprésente. « La plupart du temps ce sont des innocents qui meurent, après avoir été pris dans des tirs croisés », témoigne un travailleur social. « Les gens postent des photos des victimes allongées par terre après avoir été abattues. C’est fou, la population devient quasiment insensible face à cette violence ».

Trois mois de déploiement
Les militaires seront déployés pour trois mois en renfort des opérations de police. Pour Chrystal Moses, habitante du quartier de Manenberg, cette présence est rassurante : « Les enfants ne peuvent pas sortir dans la rue parce que la violence est imprévisible. Dans des quartiers comme ceux-ci, quand les gangs tirent, ça excite les enfants qui veulent aller voir de plus près ce qu’il se passe ».

Si les habitants de ces quartiers ont accueilli à bras ouverts les forces de l’ordre, RFI croit savoir que certains observateurs critiquent déjà cette militarisation. Selon eux, cette décision pourrait exacerber les tensions et ne constitue pas une solution pérenne pour résoudre les problèmes socio-économiques aux racines de la violence.

MG300

Haïti, elle aussi, fait face à une situation similaire. Sauf qu’il n’y a aucune force militaire pour aider la police nationale à endiguer les violences armées dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince notamment. L’institution policière, dépourvue des moyens adéquats et livrée à elle-même, essaie de limiter la violence des gangs armés dans ces quartiers avec beaucoup de difficultés.

Alez_728

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,480 other subscribers

Archives