Connect with us

Hi, what are you looking for?

Économie

La Banque mondiale accorde 9.5 millions $ au gouvernement haïtien

La Banque mondiale accorde 9.5 millions $ au gouvernement haïtien

La Banque mondiale accorde 9.5 millions de dollars au gouvernement pour reduire l’insécurité alimentaire en Haïti.

Au moment où la pandémie du CoronavirusCoronavirus se propage dans le pays, la banque mondiale a annoncé dans un communiqué publié, mardi 12 mai, un don de 9.5 millions de dollars américains à Haïti. La banque a débloqué ces fonds le 23 avril en vue d’accorder un financement immédiat au secteur agricole haïtien et du coup renforcer la sécurité alimentaire dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

« Le secteur agricole local fournit jusqu’à 45% des besoins alimentaires du pays. La préservation de l’agriculture sera donc essentielle pour atténuer les impacts de cette crise, en particulier pour les populations rurales pauvres. La Banque mondiale travaille en étroite collaboration avec les autorités haïtiennes tant au niveau central que local ainsi qu’avec des partenaires du développement, afin d’aider le pays à affronter les impacts considérables de la pandémie de Covid-19 », a déclaré Anabela Abreu, directrice des opérations de la Banque mondiale en Haïti.

Selon la banque mondiale, près de 35% de la population haïtienne avait déjà besoin d’une aide alimentaire d’urgence avant la crise. La pandémie de la Covid-19 risque d’aggraver la situation, en raison des menaces extérieures comme la volatilité des marchés financiers mondiaux, la baisse des transferts de fonds des migrants et la fermeture de la frontière avec la République dominicaine, qui restreindront davantage l’accès aux produits alimentaires de base.

Le financement sera utilisé afin d’assurer la production pour les deux prochaines récoltes agricoles, de maintenir le pouvoir d’achat des pauvres des zones urbaines et rurales, et de préserver les marchés alimentaires et les chaînes de valeur. Ces fonds permettront à plus de 21 500 agriculteurs des départements des Nippes et du Sud de financer leurs intrants et équipements, tel que les semences et engrais , précise le communiqué.

Le Groupe de la Banque mondiale prévoit de débloquer jusqu’à 160 milliards de dollars au cours des 15 prochains mois afin d’aider les pays à protéger les populations pauvres et vulnérables, soutenir les entreprises et favoriser le redressement de l’économie, ce montant comprenant 50 milliards de dollars sous forme de nouveaux dons et crédits hautement concessionnels fournis par l’IDA.

A lire aussi: Covid-19: les chanceliers haïtien et dominicain pour une gestion commune

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Plus de contenu

Santé

La Banque mondiale évalue l’état de préparation des pays dans le monde à recevoir en toute sécurité les vaccins COVID-19. La Banque mondiale a...

Économie

Covid-19 – éducation : une crise sans précédent en matière d’éducation en Amérique latine et les Caraïbes, selon la banque mondiale En raison de...

Économie

Une étude révèle que les lois continuent de restreindre les possibilités économiques des femmes malgré les progrès réalisés. La banque mondiale, dans un communiqué...

Économie

La Banque mondiale optimiste pour la croissance mondiale si la vaccination contre la covid-19 se poursuit massivement. La Banque mondiale, dans un communiqué publié...