Connect with us

Actualités

Carwash: “à la rue de l’Enterrement, des gens ont tiré sur les agents de l’ordre”

Published

on

Carwash: "à la rue de l'Enterrement, des gens ont tiré sur les agents de l'ordre"
Barbancourt

Selon le Commissaire Lafontant qui ne confirme aucun mort, à la rue de l’Enterrement, des gens ont tiré sur les agents de l’ordre.

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant a demandé, ce lundi 20 juillet, au juge de paix de la section Sud de se rendre à la rue de l’Enterrement pour “vérifier ou non l’information selon laquelle une personne aurait trouvé la mort et deux autres blessées” à la suite de l’intervention des agents de l’ordre pour mettre fin à une activité en plein air dénommé Carwash, pourtant interdit par le parquet de la capitale.

Dans une interview exclusive accordée à Juno7, le chef du parquet a livré sa version des faits. Selon le chef du parquet la police n’a pas abusé de la force mortelle face à une foule non hostile, contrairement aux premières informations qui véhiculaient sut les réseaux sociaux.

Deux brigades d’intervention de concert avec le service de permanence du parquet du tribunal de première instance de Port-au-Prince ont sillonné la zone métropolitaine dans l’après-midi du dimanche 19 juillet afin de faire respecter la mesure interdisant l’organisation des activités récréatives baptisées “Carwash” ou “Bodywash”, a confié le CG Lafontant.

Le chef du parquet affirme que le substitut du commissaire du gouvernement Evens Frédérick et les agents de l’ordre, présents pour mener les opérations, avaient dispensé des jeunes participants à un Carwash non loin de la base pilate à la 4e avenue Bolosse sans résistance.

Innee Beauty Parlour

Cependant, à la rue de l’enterrement ” les gens qui s’amusaient dans le cadre du programme Carwash ont ouvert le feu sur les policiers et les responsables du service de permanence du parquet. Ils ont rebroussé chemin rapidement, ils n’étaient pas en mesure de confirmer s’il y avait mort d’homme ou de personnes blessées”, a expliqué Me Jacques Lafontant à Juno7.

Par ailleurs, le commissaire du gouvernement avance qu’il va adresser une lettre à son ministre de tutelle lui demandant d’instruire l’inspection générale de la PNH de prendre des sanctions contre des policiers qui seraient impliqués dans l’organisation de cette activité.

 

A lire aussi :

bongu j7

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,255 other subscribers

Archives