Connect with us

Économie

Covid-19: la position d’Haïti, une opportunité à saisir selon Eddy Labossière

Published

on

Alez_728

La position d’Haïti dans le classement mondial du Covid-19, une opportunité à saisir selon l’économiste Eddy Labossière.

Haïti-Covid 19 : Eddy Labossière invite à la prudence les experts dans les prévisions

Haïti, ce pays de la caraïbes qui traverse depuis la nuit des temps des crises socio-politiques récurrentes déstabilisant tout son système de fonctionnement, est classé parmi les pays les moins touchés du monde par la pandémie de Coronavirus. Une évidence, quoique trop tôt, qui défie certaine prédiction catastrophique. Cette position, incroyable mais vraie, suscite même des réactions inattendues et peu favorables de certains pays dont la République Dominicaine. Analysant la question, l’économiste Eddy Labossière estime que c’est une opportunité à saisir.

Lait Bongu

Ce dimanche 10 mai, le virus Covid-19 touche 4 055 663 personnes et a fait au total 280 507 morts dans le monde. Chez nos voisins de l’Est, le cas des personnes infectées s’élèvent à plus de 10 000
pour 388 décès alors qu’Haïti dénombre jusqu’à présent 151 personnes infectées pour un total de 12 morts. Dans le classement mondial, Haïti se trouve en 203e position très loin derrière la République Dominicaine qui garde présentement la 72e place.

“Haïti dans le classement COVID-19 par pays est pour la première fois bien classée”,se réjouit l’économiste Labossière dans une réflexion publiée sur les réseaux sociaux.

Sachant que les autorités dominicaines essayent à tout prix de discréditer les chiffres communiqués par les autorités haïtiennes en ce qui a trait à la pandémie, l’économiste enjoint les Haitiens et les Haitiennes à profiter de l’opportunité offerte par COVID-19 pour sauver Haïti en s’unissant pour faire face aux défis et enjeux”.

Dans cette réflexion, le professeur Eddy Labossière pense que les Dominicains sont fous de rage parce qu’Haiti a un faible taux de létalité. Ainsi, se questionne-t-il sur un projet mis en oeuvre par les dominicains.

“Ils ont déployé le long de la frontière Haitiano-Dominicaine des hommes de troupes pour empêcher disent-ils les Haitiens d’apporter le COVID-19 chez-eux. Ces hommes de troupes sont-ils là de préférence pour encourager le retour de nos compatriotes vers Haïti”, se demande le professeur qui pense que les Américains et les Dominicains envoient par méchanceté des concitoyens infectés par le COVID-19 en Haïti.

Dès ce lundi, le port du masque est obligatoire en Haïti. Face à cet intérêt manifesté par certains pays de voir Haïti durement affecté par la pandemie, les autorités sont dans l’obligation de
renforcer les mesures de prévention.

A lire aussi: Haïti-Covid 19 : Eddy Labossière invite à la prudence les experts dans les prévisions

Advertisements

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 967,708 other subscribers

Commentaires

Archives

Advertisements

On en Parle