Connect with us

États-Unis

États-Unis : La Chambre des représentants vote en faveur de la destitution de Donald Trump

Published

on

États-Unis : La Chambre des représentants vote en faveur de la destitution de Donald Trump 28
Photograph by Saul Loeb /AFP / Getty
Jac

Dominée par les démocrates, la Chambre des représentants, s’est prononcée en faveur de la destitution du président Donald Trump ce mercredi pour « abus de pouvoir ».

Pas moins de 230 parlementaires ont voté en faveur de la destitution du président alors que 197 se sont opposés.

Il lui est reproché d’avoir demandé à l’Ukraine d’enquêter sur un de ses rivaux potentiels à la présidentielle de 2020, Joe Biden mais aussi pour avoir essayé d’entraver la bonne marche du Congrès.

Désormais, il revient au Sénat de juger le milliardaire de 73 ans sous l’autorité du président de la Cour suprême, John Roberts, dont le rôle effectif reste à définir. Les républicains, qui contrôlent la chambre haute, ont la ferme intention d’acquitter leur président.

« Le président a confiance dans le Sénat pour rétablir l’ordre », a réagi dans la foulée la Maison-Blanche. « Il est prêt pour les prochaines étapes et a confiance dans le fait qu’il sera totalement disculpé ».

Nissan

Réagissant à cette séance, le président Trump a déclaré que « la gauche radicale au Congrès est rongée par l’envie, la haine et la rage ». « Les démocrates essayent d’annuler le vote de dizaines de millions d’Américains », a-t-il ajouté.

De son côté, Nancy Pelosi a assuré que les démocrates ne font que leur devoir constitutionnel face aux « actions dangereuses » du président qui se comporte comme un monarque. « Il ne nous a pas laissé d’autre choix » que l’impeachment, a-t-elle souligné.

Le vote de mercredi soir à la Chambre, intervenu à moins d’un an du scrutin présidentiel, est en tout point historique.

Seuls deux autres présidents — Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998 — ont vécu une mise en accusation. Le républicain Richard Nixon, empêtré dans le scandale du Watergate, avait préféré démissionner en 1974 avant de subir telle humiliation.

MG300

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 991,843 other subscribers

Archives