Connect with us

Économie

Le gouvernement et le secteur privé s’accordent sur l’affichage des prix des produits en gourde

Published

on

Le gouvernement et le secteur privé s’accordent sur l’affichage des prix des produits en gourde
Actimed

Le gouvernement et le secteur privé s’accordent sur l’affichage des prix des produits en gourde

En présence des ministres de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert ,du commerce et de l’industrie, Jonas Coffy et du gouverneur de la BRH Jean Baden Bubois, le chef du gouvernement, Joseph Jouthe a signé, ce mardi 22 septembre, un protocole d’accord avec le président de la Chambre de Commerce et d’industrie (CCIH), Bernard CRAAN sur la mesure d’affichage des prix des produits en gourde sur tout le territoire national.

Le gouvernement et le secteur privé s’accordent sur l’affichage des prix des produits en gourde
« Lorsque le paiement est exigé en dollars ou en gourde à un taux excessif, chacun est enclin à acheter des dollars et à les garder chez lui. Cette mesure ne s’agit en aucune façon d’entraver les libertés économiques mais de faire valoir un intérêt collectif », a indiqué d’entrée de jeu le Premier ministre Jouthe.

Pour sa part, Bernard CRAAN évoque le fait que dans tous les pays, les prix des produits sont fixés dans la monnaie locale, mais en Haïti on avait une double circulation de dollar et de la gourde, et ça devrait être corrigé. « Il faut arriver à stabiliser le taux, de façon que nous puissions faire des affaires dans des conditions acceptables pour le secteur privé et nos consommateurs. Dans ce mémorandum, il y a des décisions qui ont été prises qui vont nous permettre de fonctionner dans un environnement propice aux affaires», a-t-il.

Selon le Premier ministre Jouthe, l’objet de ce mémorandum se décline en 5 points : les associations du secteur privé signataires de ce mémorandum ont pris l’engament de demander aux entreprises commerciales fonctionnant dans le pays de prendre toute les dispositions nécessaires en vue de libeller les prix des biens et service ainsi que toutes leurs transactions en gourde conformément au communiqué 004 du ministère du commerce et de l’industrie.

Nissan

Aussi, le gouvernement a pris l’engagement de continuer dans la voie d’une gestion rigoureuse des dépenses publiques en vue de limiter le financement monétaire et le déficit budgétaire qui est l’une des sources d’instabilité du taux de change. Toujours, selon Joseph Jouthe un consensus a été trouvé sur la spécificité de certains secteurs comme la réassurance et le tourisme nécessitant des considérations particulières en ce qui concerne la monnaie de règlement de certaines transactions.

Il sera également mis en œuvre un mécanisme de discussion inclusive pour réformer les secteurs vitaux de l’économie afin de réduire le poids de la subvention de l’État, a dit Joseph Jouthe avant de souligner que ce mémorandum est l’aboutissement d’un dialogue qui a démarré le 4 septembre dernier.

En savoir plus:

Des organismes de droits humains appellent la Cour de Cassation à refuser la prestation de serment des membres du CEP

Jac

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,948 other subscribers

Archives