Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Haïti: au moins 1,5 million d’enfants ont un besoin urgent d’aide humanitaire selon l’ONU

Haïti: au moins 1,5 million d'enfants ont un besoin urgent d’aide humanitaire selon l'ONU

Haïti: au moins 1,5 million d’enfants ont un besoin urgent d’aide humanitaire selon l’Organisation des Nations-Unies via l’UNICEF

En raison de la montée de la violence, des effets climatiques (ouragans) ainsi que des services de base et de protection perturbées en période de Covid-19, au moins 1,5 million d’enfants ont un besoin urgent d’aide humanitaire, a fait savoir l’Organisation des Nations-Unies dans un récent article.

Vendredi, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a alerté, sur la poursuite de la violence et de l’insécurité en Haïti et de son impact désastreux sur les enfants et leurs familles . “Un enfant sur trois a besoin d’une aide humanitaire en raison des violences et de la pandémie”,croit l’UNICEF.

Juno7 Pub

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a évoqué « une situation humanitaire désastreuse » des enfants et des familles en Haïti, qui « se détériore rapidement depuis le début de cette année », notamment à cause de l’insécurité.

Cette insécurité et le récent assassinat du président haïtien Jovenel Moïse pourraient poser de sérieux défis au travail humanitaire sur le terrain et à la capacité des équipes à venir en aide en toute sécurité, aux enfants et aux familles les plus vulnérables, poursuit l’agence onusienne.

« Il s’agit de la pire crise humanitaire que le pays ait connue au cours de ces dernières années, et elle s’aggrave de semaine en semaine », a déclaré Bruno Maes, représentant de l’UNICEF en Haïti.

Plus de 15.000 femmes et enfants contraints de fuir en raison des violences à Port-au-Prince

Haïti: au moins 1,5 million d'enfants ont un besoin urgent d’aide humanitaire selon l'ONU

Par ailleurs, plus de 15.000 femmes et enfants ont été contraints de fuir leur foyer en raison d’actes de violence à Port-au-Prince et dans ses environs, et 80 % d’entre eux au cours des quatre dernières semaines seulement. Ce récent pic de violence se développe au milieu d’une augmentation progressive des cas de Covid-19 en Haïti.

En savoir plus:

Anviwon 44 jou aprè, moun Matisan toujou pa ka rantre lakay yo akoz afrontman gang yo

Je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Éducation

La violence des gangs pousse un demi-million d’enfants hors de l’école seulement dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince où 1700 écoles sont fermées, selon...

Éducation

L’Espagne fait don d’un million d’euros à UNICEF pour reconstruire des écoles dans le grand Sud. Un effort à la reconstruction des départements touchés...

Actualités

Pénurie de carburant : la vie de près de 500 patients, dont des patients atteints de COVID-19, est en danger s’alarme l’UNICEF Dans une...

Actualités

Séisme: il faut 15 millions de dollars pour répondre aux besoins les plus urgents des victimes pendant deux mois, estime l’UNICEF Suite au séisme...