Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Haïti-Sécurité : bandit stoppé à l’Arcahaie, avis de recherche lancé contre Yves Léonard, la PNH en action

La police nationale d’Haïti, dans le cadre de la présentation du bilan de ses activités réalisées pour le mois de septembre écoulé, a annoncé avoir stoppé à l’Arcahaie, un présumé bandit « Tonton » ainsi connu, le 3 octobre dernier, dans les hauteurs de Luly, dans une localité appelée « Bwa deyò ». Cet individu était l’un des caïds opérant dans la cité du drapeau.

Un autre, dénommé Manley, touché au bras, a eu le temps de prendre la fuite. Ces derniers s’étaient engagés dans un sérieux échange de tirs avec les forces de l’ordre, selon les informations reçues par l’agence Juno7.

Parallèlement, le porte-parole de la PNH, le commissaire Michel-Ange Louis Jeune a fait état de 6 armes à feu saisies, 2 présumés bandits arrêtés pour assassinat et viol sur mineur (Makenson Jocelyn et Steeve Florestale), 42 dossiers traités et 4 véhicules interceptés dans le cadre des opérations menées pour le mois de septembre. Un avis de recherche est aussi lancé contre Yves Léonard, l’agresseur de la Mairesse de Tabarre, Nice Simon, a-t-il ajouté.

S’agissant de la manifestation prévue pour le 17 octobre prochain, le commissaire a précisé que la police nationale prendra les dispositions nécessaires pour accompagner les manifestants et prévenu qu’aucune violence ne sera tolérée sous aucun prétexte ce jour-là.

Plus de contenu

Économie

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce samedi 2 Mars 2024 est de 132,43 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...

Actualités

Le Curé de la Paroisse Sainte-Anne a recouvré sa liberté quelques heures après son enlèvement Une source proche de l’église catholique a confirmé pour...

Justice

Avoka Konferans Episkopal d Ayiti yo ap depoze yon rekèt devan komisè gouvènman an pou limyè fèt sou dife ki te pran lakay Monseyè...

Actualités

Les gouvernements Haïtien et Kenyan ont enfin signé l’accord pour le déploiement d’une force multinationale en Haïti L’insécurité va-t-elle enfin s’estomper à la suite...