Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Huit ans après, Haïti va avoir enfin son palais présidentiel.

Le président de la république Jovenel Moïse, accompagné du chef du gouvernement Jack Guy Lafontant, des présidents des deux branches du parlement l’honorable sénateur Joseph Lambert et le député Gary Bodeau ainsi que la vice-présidente du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, le magistrat Wendelle Coq , a procédé, ce vendredi 12 janvier 2018, à la pose de la première pierre marquant le lancement officiel des travaux de la reconstruction du Palais national, détruit par le violent tremblement de terre de 2010.

Une action symbolique dont l’idée première est de relever l’image de l’Etat haïtien trop longtemps restée sous les décombres et d’envoyer ainsi un signal clair au monde entier en lui prouvant que ce pays qui pleure encore la mort tragique d’environ 300 000 de ses fils, est déterminé à prendre en main son avenir en dépit des dégâts irréparables qu’il a douloureusement subit lors du passage de ce cataclysme meurtrier. Aussi, ajoute-t-il que la reconstruction de ce symbole de la république avec l’argent des contribuables haïtiens participe de l’impérieuse obligation qui est aujourd’hui faite à l’Etat et à toute la nation d’honorer dignement la mémoire des compatriotes disparus.

«Cette activité combien significative réalisée à l’occasion de la commémoration du huitième anniversaire du tremblement de terre, est une opportunité offerte à l’Etat d’appliquer et de faire appliquer sur toute l’étendue du territoire, toutes les normes internationales exigées en matière de constructions modernes en vue d’éviter que de pareils dégâts se reproduisent en cas d’une nouvelle catastrophe du même genre», a martelé , le 58e président d’haïti.

Pour atteindre un tel objectif, Jovenel Moïse sollicite l’entière implication du parlement qu’il demande de doter le pays de la loi sur la normalisation, en souffrance au palais législatif depuis des mois. Une fois voté, cet outil légal permettera d’effectuer un sérieux contrôle de qualité sur tous les produits qui entrent dans le pays particulièrement les matériaux de construction. Tout en présentant ses sympathies aux familles des disparus, le président de la République promet qu’au cours de son quinquennat, par le bias de la caravanne de changement, des actions concrètes vont être posées tant sur le plan éducatif, sanitaire, énergétique, agricole et environnemental, question d’offrir un nouveau départ au pays en vue d’améliorer les conditions d’existence de la population haïtienne.

 

[views]

Je crois en une presse utile.

Plus de contenu

Société

Le Premier ministre Ariel Henry prêche l’unité, la solidarité et la réconciliation à l’occasion du 13e anniversaire du séisme du 12 janvier 2010. À...

Actualités

Le Secrétariat Général de la Présidence apporte des précisions sur l’embauche des contractuels pour le compte du Palais National. Le conseiller juridique du Secrétaire...

Actualités

L’Organisation des Nations Unies se souvient des victimes du séisme meurtrier de 2010 Le 12 janvier 2022 ramènera le 12ème anniversaire du séisme meurtrier...

Société

Ariel Henry honoré par les unités de sécurité du palais national lors d’une cérémonie. Au cours d’une cérémonie de partage de vœux et de...