Connect with us

Sports

Journée mondiale de la femme : Honneur et mérite à ces déesses du pays

Published

on

 

Ce jeudi 8 mars marque la journée de la femme à travers le monde. Une date où les organisations et associations féminines organisent des activités visant à faire reconnaître le droit des femmes,conscientiser la société sur l’émancipation de la femme…En ce jour si spécial,l’agence en ligne Juno7 profite ce moment pour honorer publiquement quelques femmes haïtiennes qui militent dans différents sphères d’activités.

Liliane Pierre Paul, Notre icône nationale

Elle est née à Petit-Goâve. Elle a été victime de toutes sortes d’oppressions. Elle a été violée,exilée, battue et emprisonnée pendant la dictature du régime des Duvaliers. Elle n’a pas baissé les bras, pendant plus de 35 ans cette femme de caractère a lutté pour la liberté d’expression en Haïti. Si aujourd’hui nous les journalistes n’ont pas un “baboukèt” elle est pour beaucoup. Liliane Pierre Paul reste et demeure notre icône nationale.

Marie Laurence Jocelyn Lassègue,elle est toujours à bord

Elle est née en 1955.C’est un journaliste,enseignante, militante féministe et culturelle. Elle était plusieurs fois ministre de la culture,ministre à la condition féminine sous l’administration du président René Preval.C’est une femme de caractère qui se bat toujours pour l’émancipation de la femme dans le but de faire taire les préjugés qui veulent faire croire que le sexe féminin est un sujet soumis.

Elle est diplômée en littérature. Elle a enseigné les lettres et la littérature au centre d’études secondaires, à l’école normale, à l’école nationale des arts et sans oublier le lycée français de Port-Au-Prince. Chapeau Man Lolo!

Emmelie Prophète-Milcé pour l’amour du livre

Elle a vu la planète bleue un 15 juin 1971 à Port-Au-Prince. Elle est journaliste et écrivaine.Elle a reçu en 2009 le prix Littéraire des caraïbes pour son roman titré le testament des solitudes .Elle a étudié le droit,les lettres modernes et la communication à la Jackson State University. Elle a publié plusieurs romans dont, le testament des solitudes, des marges à remplir, le reste du temps. Emmelie est un modèle pour les jeunes qui sont passionnés de l’écriture.

“Madan Sara” poto mitan de notre société

Oui les Madan Sara .C’est pas une personnalité, mais ce sont toutes les femmes et les mères de famille qui,au jour le jour sont en train de nourrir leurs enfants et payer la scolarité de leurs progénitures grâce à l’aide de leurs marchandises. C’est grâce aux commerces de ces vaillantes femmes que certains parlementaires, autorités politiques, journalistes, policiers, avocats et grands intellectuels du pays ont été scolarisés. “Lè w boulon mache kotew lage madan sara yo” ?

Sélection féminine U-20, elles ont écrit le conte de fées

Nerilia Mondesir et ses coéquipières ont écrit lors des éliminatoires de la coupe du monde le conte de fées de cette sélection. Une qualification qui permet aux jeunes filles de valider leur ticket pour le mondial féminin qui se déroulera en France du 5 au 24 août. Elles ont été reçues chaleureusement à l’aéroport par le gouvernement. Félicitations mesdemoiselles.

Princess EUD en eudomination

Née un 25 avril 1984, depuis son jeune âge elle évolue dans la musique. A l’âge de 16 ans elle commence sa carrière musicale après avoir participé sur le carnaval du groupe Tribu de Job en 2000. Zonbi goute sèl li pa mande rete ,un an plus tard on la retrouve sur le titre 《kay madan brino》 ,musique qui va l’aider à faire sa grande apparition devant de la scène.

Après 17 ans de carrière, la princesse a sorti son premier album titré Eudomination .A souligner qu’elle a sa propre ligne de vêtements intitulée EUD Collection ,où l’on trouve des tissus Karabela, des tissus d’origine africaine. EUD est la référence féminine du rap kreyol depuis un bon moment.

Raquel Pelissier l’inoubliable

En 2016 à 25 ans seulement ,Raquel Pelissier a déjoué les pronostics et se place comme première dauphine du Miss Univers 2016.

Née en 1991, à trois ans elle était dans le coma et paralysée pendant une semaine. Elle est aussi un survivant du tremblement de terre 2010 qui a tué environ 200.000 compatriotes.

A la 65ème édition du Miss Univers, elle a représenté Haïti dignement aux Philippines. Ce 30 janvier 2017, Raquel a fait sourire toute une nation qui recherchait bien des temps une prestigieuse place qu’Haïti avait eu depuis 1975.Grâce à elle, Haïti a bien représenté.

Dieudonne Luma toute seule au sénat

Elle a 45 ans, originaire de Sainte-Suzanne.Elle a grandi au Cap-Haïtien, elle est ancienne Directrice de la région Nord et Nord’Est du ministère du tourisme. Elle est ancienne Directrice régionale au ministère du commerce.

Dieudonne Luma Étienne est la seule femme au sénat de la république pendant la 50ème législature 2016.Honneur et mérite Madame.

Shelove Perrin, la voix qui charme

Un talent sûr qui a vu le jour un 6 décembre 1989 à Port-Au-Prince. Si aujourd’hui notre Shelove nationale est devenue chroniqueuse, elle l’a droit à l’émission Sportissibo qui l’a suscité à devenir aujourd’hui une femme reconnue et élément incontournable de la RTVC.

Elle a débuté sa carrière de journalisme en juin 2008 pendant la Coupe d’Europe ,à l’époque c’était a la RCH 2000. Elle a fait une brève passage à Signal FM et Telemax avant de rejoindre en 2010 la RTVC.

Son rêve c’est de devenir une journaliste de standard international. Femme très joviale, elle charme avec sa voix quand elle prend le micro.Elle est un exemple pour les jeunes chroniqueuses en herbe du pays.

Lu 872 fois

Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Go Mobile

Suivez-nous sur Twitter

Sponsor

Top de la semaine

error: Content is protected !!