Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

La CARICOM lance un appel à un dialogue constructif pour rétablir la normalité en Haïti

Dans une prise de position publiée aujourd’hui, le président de la Communauté caribéenne (CARICOM) s’est exprimé sur la situation en Haïti. Selon lui, la crise haïtienne ne peut être résolue que par un « dialogue constructif entre toutes les parties concernées » déclare l’Honorable Allen Chastanet, Premier ministre de Sainte-Lucie et président de la CARICOM. Ce dernier propose aussi que l’institution qu’il préside puisse faciliter ce dialogue entre les parties haïtiennes.

La Communauté des Caraïbes (CARICOM) se dit attristée et préoccupée par l’aggravation de la crise en Haïti qui a paralysé le fonctionnement normal de tous les secteurs du pays et créé une situation de misère pour la population.

La CARICOM déplore la destruction de biens et de moyens de subsistance, la détérioration de la situation humanitaire et le nombre croissant de morts résultant de l’effondrement de l’ordre public, qui s’est intensifié au cours des sept dernières semaines. «  Bien que la CARICOM appuie pleinement la jouissance du droit à la liberté de réunion, nous demandons instamment que cela soit fait de manière légale », souligne le président de la CARICOM.

Juno7 Pub

L’Honorable Allen Chastanet, Premier ministre de Sainte-Lucie et président de la CARICOM souligne que la crise politique prolongée, qui a bouleversé la stabilité politique et économique du pays et perturbé les activités quotidiennes de la population, ne peut être résolue de manière pacifique que par un dialogue constructif. « La CARICOM lance donc un appel à toutes les parties concernées pour qu’elles engagent un débat constructif, de bonne foi, afin de rétablir l’ordre et la normalité en Haïti », écrit-il.

À cet égard, la CARICOM réitère son offre de bons offices pour faciliter le dialogue politique entre les parties.

« La Communauté appelle toutes les parties à reconnaître les dommages causés et à s’abstenir de toute action susceptible d’entraver le règlement pacifique des différends et le retour à la paix et au calme en Haïti », conclut le président de la CARICOM.

Nancy Roc

Written By

Plus de contenu

Monde

‏Island vini premye peyi sou kontinan ewopeyen an ki gen plis fanm ke gason nan palman an. Aprè rezilta ki fin bay jodi dimanch...

Éducation

Rentrée des classes: Martissant, Bas de Delmas et Cité Soleil jetés aux oubliettes, le CARDH s’insurge L’année scolaire a officiellement débuté le 21 septembre 2021.Des...

Insécurité

Sébastien Marc Antonio Sainvil, étudiant à l’Université Quisqueya, enlevé par des individus armés.  Sébastien Marc Antonio Sainvil, fils du professeur de Philosophie, Nicolas Joseph...

Insécurité

Pòtoprens: Endividi ak zam rantre nan Premye Legliz Batis Ri La Reyinyon, yo tiye yon djak, kidnape madanm li epi blese 2 fidèl. Nèg...