Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

La DIRPOD exige justice pour les militants arrêtés à Miragoâne dont le sénateur Nenel Cassy

La DIRPOD exige justice pour les militants arrêtés à Miragoâne dont le sénateur Nenel Cassy

Révoltée par les actes arbitraires du CG de Miragoâne Jean Ernest Muscadin , la Direction Politique de l’Opposition Démocratique exige justice pour les militants arrêtés à Miragoâne dont le sénateur Nenel Cassy.

Port-au-Prince , Haïti .- L’arrestation suivie de la libération de plusieurs militants politiques dont le sénateur des Nippes, Nenel Cassy, figure de proue de l’opposition dure, est un acte attentatoire annonçant une dictature féroce du régime PHTK, de l’avis de la Direction Politique de l’Opposition Démocratique. Dans un communiqué de presse publié quelques heures après les faits, la DIRPOD exprime sa colère et exige du même coup justice pour les militants arrêtés jeudi 21 janvier à Miragoâne dont le sénateur Nenel Cassy.

Dans ce même document, la Direction Politique de l’Opposition Démocratique rappelle que l’acte commis par le commissaire du gouvernement de Miragoâne sur instigation du président Jovenel Moïse est le signe que celui-ci commence à perdre la tête à l’approche de la date fatidique du 7 février 2021 qui, selon elle, marquera la fin de son mandat constitutionnel conformément à l’article 134-2 se la constitution de 1987 amendée.

Juno7 Pub

“Depi kèk jou prezidan an santi jou a ap rive sou li. Li pèdi tèt li e se menase l ap menase tout moun ki deside kanpe an kwa devan l pou defann demokrasi ak otorite konstitisyon an genyen pou fikse règ jwè la. Li fèmen je l sou kidnapè, masakrè ak volè kòb petrokaribe yo,
men se militan l ap pèsekite.

DIRPOD ap fè tout fonksyonè k ap fè eksèdzèl pou egzekite lòd ilegal Jovenel Moïse yo , y ap gen pou reponn pou tout zak yo komèt dèyè do lalwa. N ap voye avètisman sa a tou bay tout polisye k ap anpeche sitwayen egzèse dwa konstitusyonèl yo. Fò yo sonje yo te prete sèman alejansak rèspè pou konstitisyon an e pa pou yon prezidan”,lit-on dans ce communiqué portant la signature de Sorel Yacinthe, Edmonde Supplice Beauzile et de Youri Latortue.

Pour l’affront causé au sénateur et aux autres militants politiques, la Direction Politique de l’Opposition Démocratique exige la démission immédiat du commissaire du gouvernement, Jean Ernest Muscadin. Parallèlement, elle invite toutes les forces vives de la nation à mettre de côté leurs points de discorde en vue de débarrasser ensemble le pays de Jovenel Moïse à partir du 7 février 2021 et poser ensemble les jalons de la nouvelle Haïti.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Plus de contenu

Actualités

Des forces politiques de l’opposition réunissant au moins 14 partis et mouvements politiques condamnent l’assassinat du président de facto Jovenel Moïse. Les forces politiques...

Politique

La Direction Politique de l’Opposition Démocratique (DIRPOD) a lancé un appel à la démolition de l’édifice référendaire. La Direction Politique de l’Opposition Démocratique (DIRPOD),...

Politique

Me André Michel, l’ingérieure Marjory Michel, l’économiste Nenel Cassy du Secteur démocratique et populaire (SDP) ,ont annoncé qu’ils ont rompu définitivement toute relation avec...

Politique

La DIRPOD disposée à participer à toute initiative pouvant conduire à une résolution pacifique de la crise haïtienne. “Face à l’instabilité actuelle et le...