Connect with us

Hi, what are you looking for?

Économie

Lancement de la carte de débit “Pronap” et du réseau d’ATM de la BNC

Lancement de la carte de débit "Pronap" et du réseau d’ATM de la BNC
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Lancement par la Banque Nationale de Crédit (BNC) de sa carte de débit “Pronap” et de son réseau d’ATMs ce mardi 25 janvier 2022.

Le Conseil d’Administration de la BNC a procédé ce mardi au lancement de la carte de débit “Pronap”, de son réseau d’ATM et d’un site web rénové. Désormais les transactions peuvent être réalisées en temps réel, 24/24 dans une succursale ou à travers les ATM. Une cérémonie a été organisée pour l’occasion en présence du Premier Ministre Ariel Henry, son Chef de Cabinet Samuel H. Saturné, du ministre de l’économie et des finances Michel Patrick Boisvert, du ministre de l’intérieur Litz Quitel, du gouverneur de la BRH Jean Baden Dubois, du secretaire général de la Présidence Me.Josué Pierre-Louis, du Directeur général ai de la Police, Frantz Elbé, de l’ancienne ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes Marjory Michel entre autres.

Ce processus de mise en œuvre de la numérisation des données de la BNC s’inscrit dans le cadre de la volonté du Conseil de la BNC de satisfaire aux désirs de la clientèle, mais aussi de poursuivre des réformes déjà engagées au sein de la banque, selon les explications du Président du conseil d’administration de la BNC, Raoul Pascal Pierre-Louis. « À notre arrivée à la tête de la BNC, nous avons promis non seulement de poursuivre les réformes déjà engagées mais aussi de travailler pour accroître la satisfaction de la clientèle en lui offrant des services variés et de qualité dans des espaces appropriés et surtout d’être plus près d’elle », a dit le responsable.

Juno7 Pub

Selon M. Pierre-Louis, la BNC possédait déjà sa succursale virtuelle mais avec des limites. « Un certain retard était constaté en ce sens par rapport aux autres banques concurrentes, a-t-il reconnu. Les clients avaient toujours manifesté le désir d’avoir mieux. Leur désir d’avoir un instrument leur permettant de réaliser électroniquement leurs transactions tout en gagnant en temps et en efficacité était manifeste. »

Rappelant que cette initiative s’inscrit aussi dans le cadre de l’inclusion financière prônée par les autorités étatiques, M. Pierre-Louis leur a adressé des remerciements pour leur support. « C’est le moment de remercier les autorités gouvernementales qui nous soutiennent dans la concrétisation de notre mission. Nous remercions plus particulièrement le Premier Mnistre Ariel Henry et notre ministre de tutelle, Michel Patrick Boisvert, pour leur support indéfectible dans les moments difficiles et leur soutien dans les décisions de modernisation de la banque. Nous continuons à compter sur eux dans la réalisation des prochaines phases de ce vaste projet qui nous est si cher ».

Le Ministre de l’économie et des finances Michel Patrick Boisvert, dans ses propos de circonstances, a d’abord félicité le Conseil d’administration (CA) de la BNC, ses cadres et ses employés pour la réussite de cette initiative. « Je peux témoigner des progrès accomplis durant ces dernières années. Des progrès qui ont permis de faire de la BNC ce qu’elle est aujourd’hui dans le paysage bancaire haïtien », a dit le Ministre Boisvert.

Et l’une des principales satisfactions de M. Boisvert est que la BNC tout en ayant la particularité d’être une entreprise publique est actuellement une institution solide, performante, pouvant servir de modèle de gestion au secteur public et n’ayant rien à envier aux autres banques. « C’est pourquoi, en cette circonstance particulière, j’éprouve un énorme plaisir en tant que président d’honneur du CA de la BNC à vous apporter mon soutien indéfectible dans ce processus de modernisation », a-t-il promis.

Pour le Grand Argentier de la République en effet, beaucoup de pas ont été franchis, de la création de la BNC en 1979 à aujourd’hui. « Le lancement de la carte de debit de la BNC ainsi que la présentation du site web rénové, incluant de nouvelles fonctionnalités, constituent une avancée importante, un pas indispensable vers l’inclusion financière », estime le titulaire du MEF qui dit également souhaiter que la BNC continue sur cette lancée et qu’elle redevienne ce qu’elle fut dans le temps, la banque de référence du système financier haïtien.

De son côté, le Premier ministre Ariel Henry a lui aussi adressé des félicitations à l’equipe qui a poursuivi les efforts de modernisation de cette institution. « Je déclare aujourd’hui ma satisfaction de voir les responsables de la BNC se lancer dans le processus de numérisation des données pour mieux satisfaire la clientèle », a commenté le chef de la Primature, soulignant qu’une banque d’État modernisée peut concurrencer avec d’autres banques internationales.

Aussi, M. Henry dit espérer que les responsables ne s’arrêteront pas en si bon chemin. « Je souhaite que le membres du CA continuent d’utiliser l’expertise de nos ingénieurs informaticiens et des programmeurs logiciels pour faire de la BNC cette banque commerciale d’État, l’étoile de toutes les banques haïtiennes, une référence dans la qualité des services fournis à la clientèle », a dit le Premier ministre.

D’ailleurs, il en a profité pour fustiger la qualité du service fourni aux clients par les institutions financières de la place. “C’est un manque de respect voire inacceptable de voir des clients faire la queue en pleine rue juste pour un simple dépôt”, a -t-il dénoncé . «Il faudrait utiliser les ressources des nouvelles technologies pour faciliter les transactions de base, exposant moins nos compatriotes », a conseillé M. Henry.

Le chef du gouvernement a également appelé les responsables de la BNC à œuvrer dans un souci de cohérence entre les actions gouvernementales et sa participation dans le développement national, à encourager aussi l’investissement. «J’encourage la BNC à l’amélioration de ses capacités opérationnelles et dans le même ordre d’idée à travailler à l’inclusion financière des agents économiques », a-t-il souhaité.

Une responsabilité à laquelle pourra répondre l’institution, à en croire les propos du PM qui d’ailleurs a rappelé que la BNC est aujourd’hui dotée d’une réputation de stabilité financière. « De ce fait, elle [BNC) pourra répondre efficacement à sa mission qui est entre autres de s’ouvrir davantage à certaines catégories de gens notamment des petites bourses, les petits commerçants dont les exigences faites par les banques privées constituent un frein à leurs objectifs. »

« La BNC doit reluire aujourd’hui l’espoir des PME du pays, des madan sara, des paysans, des femmes, des étudiants et des membres de la diaspora », a-t-il dit à propos de cette institution qui, quelques années auparavant était au bord du gouffre, mais est devenue aujourd’hui un modèle de gestion du secteur public haïtien.

Lancement de la carte de débit "Pronap" et du réseau d’ATM de la BNC

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

En savoir plus:

Sommet de la Louisiane: une belle occasion ratée !

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Économie

La Banque Nationale de Crédit (BNC) Inaugure une Nouvelle Succursale sur la Route de l’Aéroport ce mardi 15 mars 2022. Quelques semaines après avoir...

Économie

Installation du conseil d’administration de la Banque nationale de Crédit (BNC). Le ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert accompagné des membres...

Économie

Un Conseil d’administration a.i prend les commandes de la Banque Nationale de Crédit (BNC). Port-au-Prince , Haïti .- Le président de la République a...

Actualités

Fermées en raison de la Covid-19, les trois succursales de la BNC sont recouvertes. Les trois succursales de la banque nationale de crédit (BNC)...