Connect with us

Actualités

Le DG du BMPAD a remis les clés du bâtiment académique de la FASCH au coordonnateur Vaval

Published

on

Le DG du BMPAD a remis les clés du bâtiment académique de la FASCH au coordinateur Vaval
Photo : Josma | Juno7
MG Motors 720

Le Directeur Général du BMPAD,Fils-Aimé Ignace Sainfleur ,a remis les clés du bâtiment académique de la Faculté des Sciences Humaines au coordonnateur Josué Vaval .

Le DG du BMPAD a remis les clés du bâtiment académique de la FASCH au coordinateur Vaval

Port-au-Prince , Haïti .- Lors d’une cérémonie tenue ce vendredi 2 octobre 2020 à l’Hôtel Montana, le Directeur Général du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), Fils-Aimé Ignace Sainfleur, accompagné de l’ambassadeur du Japon accrédité en Haïti, Mizuno MITSUAKI, a remis au coordonnateur de la Faculté des Sciences Humaines(FASCH), Josué Vaval, les clefs du bâtiment académique de ladite faculté.

Cette cérémonie fait suite aux appels réitérés tant des professeurs que des étudiants de la FASCH, en vue de la reprise des activités académiques pour l’année universitaire en cours.

Dans son discours de circonstance, le Directeur Général du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), Fils-Aimé Ignace Sainfleur, n’a pas caché son contentement de pouvoir remettre à l’UEH les clés de cette édifice imposante conforme aux normes sismiques qui s’inscrit désormais dans le pavillon des bâtiments de l’UEH.

bongu j7

Saluant la détermination du président de la République et l’implication du rectorat et du décanat de la FASCH, le DG du BMPAD a précisé que la rénovation et la réhabilitation de la faculté des sciences humaines a coûté 87 millions 662 mille 630 gourdes tirés des fonds de contrepartie KR de l’ambassade du Japon en Haïti.

Dans ses propos, Fils-Aimé Ignace Sainfleur est revenu sur les événements survenus le mois dernier, lesquels événements ayant occasionné l’avortement de l’inauguration de ce bâtiment. En tant qu’ancien étudiant de la FASCH, le DG a présenté ses excuses à l’ambassadeur du Japon de cet incident regrettable. Il a dit espérer que l’espace de ladite faculté offrira l’opportunité à des jeunes de plusieurs générations de se construire dans le respect et la dignité.

De son côté, l’ambassadeur du Japon accrédité en Haïti, Mizuno MITSUAKI, a salué les efforts déployés par chaque entité impliquée dans la réalisation des travaux de réhabilitation et de renforcement de la Faculté des Sciences Humaines citant notamment le BMPAD et le rectorat de l’Université d’État d’Haïti. Le diplomate a ainsi exprimé sa satisfaction par rapport aux résultats enregistrés dans le cadre de la coopération haïtiano-japonaise.

“Le pays ne pourra pas se relever sans ses ressources humaines bien formées capables de concevoir, planifier et mettre en oeuvre différents chantiers de développement. Nous continuerons d’encourager les efforts visant le renforcement de la formation professionnelle et universitaire”,a-t-il déclaré en donnant la garantie que le Japon restera aux côtés du peuple haïtien qui affronte et essaie de vaincre des défis importants d’ordres sociopolitique, économique et environnemental.

“À cette fin, nous sommes convaincus que l’éducation de qualité reste un pilier essentiel pouvant contribuer à améliorer les conditions d’existence de l’homme haïtien”,conclut l’ambassadeur.

En savoir plus :

6 organisations de droits humains renouvellent leur requête auprès de la Cour de Cassation.

bongu j7

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,180 other subscribers

Archives