Connect with us

Politique

Le PM Jouthe pose ses conditions pour tout retour vers le pays

Published

on

Le PM Jouthe pose ses conditions pour tout retour vers le pays
Nissan

Le PM fixe ses conditions pour les haïtiens qui veulent rentrer au bercail.

Dans une lettre adressée au chef de la diplomatie haïtienne, le Dr Claude Joseph, le premier ministre Joseph Jouthe a posé des conditions à tout ressortissant haïtien qui souhaite retourner au pays. En passant ces instructions formelles, il s’est ainsi accordé le plein pouvoir pour analyser les demandes d’autorisation de rentrer en Haïti produites par des citoyens haïtiens bloqués à l’extérieur.

“Au regard de la fragilité du pays et de notre système sanitaire, pour toute requête de rapatriement en faveur de ressortissants haïtiens, munis de leur passeport, les conditions suivantes doivent être remplies : soumettre une attestation récente d’un résultat négatif au COVID-19; avoir une réservation de voyage confirmée; avoir la preuve d’une réservation d’hôtel pour un confinement de 14 jours, soit à Visa Lodge ou à Servotel”, précise la lettre du Premier ministre Joseph Jouthe en date du 9 avril.

Le chef du gouvernement n’a pas précisé si ces personnes auront à payer les frais d’hôtel durant ces deux semaines ou si l’État s’en chargera. Cette décision de durcir les conditions avant de faciliter les vols d’exception, rendra plus difficile le retour des ressortissants haïtiens au pays.

Aussi le chef du gouvernement rappelle qu’il est le seul chargé d’autoriser des vols exceptionnels à destination d’Haïti. Ces mesures, dit-il, sont prises en référence à l’arrêté du 19 mars 2020 déclarant l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire national pour un mois afin de lutter contre la propagation du COVID-19.

Officier

Dans cette lettre, dont copie a été envoyée aux ministères des travaux publics, de l’intérieur et de la santé publique il est précisé que “les passeports des intéressés seront gardés par les services de l’Immigration durant le temps de la quarantaine, soit 15 jours.”

De son côté, le ministre des Affaires Étrangères, le docteur Claude Joseph pour entériner la décision a écrit aux Chefs de Missions diplomatiques et Postes consulaires d’Haïti pour leur demander de bien vouloir “communiquer aux destinataires les conditions établies par la primature dans la correspondance.”

A lire aussi :

Covid-19: l’Europe dépasse la barre des 100 000 morts

Jac
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,002 other subscribers

Archives