You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Actualités

Le village Alternatiba veut agir contre le phénomène de la dégradation de l’environnement

Published

on

La troisième édition du village Alternatiba Haïti s’est tenue les 8 et 9 Décembre dernier dans la commune de Cité Soleil, sur le terrain de la Fondation l’Athlétique d’Haïti. Cette année les organisateurs se sont penché vers le recyclage des déchets. Par cette initiative, ils ont offert l’opportunité à des acteurs de présenter des initiatives concrètes visant à promouvoir les énergies renouvelables, la gestion des déchets, et la construction écologique entre autres.

Des ateliers d’animation, des démonstrations, des conférences-débats et des animations culturelles, ont été au menu des activités de cette troisième  édition. Un public de tout âge composé des riverains de la zone, des écoliers entre autres a investi le site où se déroulait l’activité. Ces derniers se sentaient particulièrement concernés par cette activité.

Clairin Lakay

Jonas, un jeune homme originaire de Drouillard, âgé de 22 ans n’a pas caché sa joie à l’égard de cette initiative: « Je suis fier que cette belle activité soit réalisée dans cette commune trop longtemps considéré comme zone rouge… Félicitations à toute l’équipe de Alternatiba qui fait un travail hors pair… Je souhaite qu’il puisse continuer sur cette même lancée« , a-t-il vanté à l’endroit des réalisateurs de cette activité.

Des projets innovants pour cette troisième édition

L’Alternatiba poursuit sa mission de rendre public des projets et mouvements locaux qui proposent une alternative concrète à la lutte contre les changements climatiques en Haïti. Parmi tous ces projets innovants, ANACAONA dont l’initiative consiste à recycler du savon déjà utilisé dans les hôtels pour réduire l’impact environnemental, a retenu l’attention de tous, une initiative plutôt rare. « Il s’agit de notre contribution dans le cadre de la sensibilisation pour un milieu ambiant qui respecte la vie des humains et, qui offre un lendemain meilleur pour les fils et les filles d’Haïti« , avoue un exposant qui revenait sur l’histoire de l’entreprise ANACAONA.

Autre projet concret, c’est le cas de ENERSA, la première compagnie à se lancer dans la fabrication de panneaux solaires en Haïti. « ENERSA est le seul concepteur et manufacturier de produits d’énergies au pays« , a fait remarquer l’un des exposants qui fait office de représentant de la compagnie ENERSA.

La société civile doit sortir de son mutisme pour se positionner en faveur d’un environnement stable. Cette affirmation a été reprise en chœur par les panélistes sur les différentes tables rondes organisé lors de la troisième édition du village Alternatiba.

« Il n’y aura pas de développement durable sans un environnement sain. Les initiatives comme celle du Village Alternatiba se font de plus en plus rare dans la communauté. Pour mener cette lutte sans merci, les organisateurs de la troisième édition envisage de forcer les décideurs à mettre en application l’arrêté du 10 juillet 2013, interdisant l’entrée au pays des assiettes en styrofoam notamment« , a conclu David Tilus, l’un des membres organisateurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lu 965 fois

2kabes
Publicités
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Lecteurs en ligne

Abonnez-vous par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Commentaires

Advertisement

Archives

Publicités

Statistiques

  • 1 660 413 visites

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :