Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

L’université publique du Centre devient membre du REDULAC/RRD

L'université publique du Centre devient membre du REDULAC/RRD

L’Université publique du Centre à Hinche (UPCH) devient membre du Réseau universitaire des Amériques et de la Caraïbe pour la Réduction des risques de désastre.

Le bureau de communication du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle annonce, dans un communiqué de presse, que l’université publique du Centre à Hinche (UPCH) a intégré le Réseau universitaire des Amériques et de la Caraïbe pour la réduction des risques de désastre (REDULAC/RRD), en qualité de membre et de point focal pour Haïti de ce Réseau international.

“Cette nouvelle a été confirmée par le recteur de l’UPCH, Nahum Lafleur. L’acceptation de cette université publique au REDULAC fait suite aux démarches entreprises en ce sens, d’après le Recteur qui parle de fierté de représenter le pays à cette instance internationale”, indique le communiqué.

Juno7 Pub

Il s’agit, selon lui, d’une bonne chose non seulement pour l’Université publique du Centre à Hinche (UPCH) mais aussi pour tout le Réseau des universités publiques en région (RUPR) qui travaille présentement à l’intégration des cours sur la Gestion des risques et des désastres (GRD) dans le cursus de formation des UPR.

Pour le recteur Lafleur, la question des risques de désastre dépasse les frontières. Haïti, compte tenu de sa position géographique, demeure un pays à hauts risques de catastrophes naturelles. Donc, intégrer, selon lui, une structure internationale qui embrasse cette question est une nécessité.

Notons que le réseau universitaire d’Amérique latine et des Caraïbes pour la gestion et la réduction des risques d’urgences et de catastrophes “REDULAC / RRD” est une organisation scientifique et technologique qui entend construire des espaces académiques ouverts et inclusifs, où ses participants peuvent volontairement partager leurs contributions dans le domaine en fonctions de leurs connaissances, expériences, capacités et compétences en matière de gestion des risques, de réduction des catastrophes et d’adaptation au changement climatique. Cette approche repose sur trois piliers essentiels de l’enseignement supérieur : enseignement, recherche et vulgarisation. REDULAC partage aussi des connaissances pour la construction de nouveaux outils, stratégies et politiques sur le sujet.

Soulignons que la décision d’intégrer REDULAC fait suite à l’atelier sur le renforcement de la résilience de la communauté éducative en Haïti face aux risques de catastrophes, organisé à Decameron, du 28 février au 5 mars 2021, duquel était sortie une résolution autour de la stratégie d’intégration de la Gestion des risques de désastre (GRD) dans les curricula des Universités publiques en région (UPR).

Tout en félicitant l’UPCH, Saintil Brice de l’UNICEF estime que cette intégration au sein de la Red Universitaria de las Americas y el Caribe para la reducción del Riesgo y Desastre REDULAC/RRD à travers l’Université Publique du Centre (UPCH), constitue l’une des plus importantes actions des UPR. Ceci doit permettre, croit-il, d’avoir un regard un peu plus scientifique et soutenu sur les problèmes environnementaux, particulièrement les risques de désastre auxquels Haïti est exposé.

« Nous profitons de cet espace pour présenter nos félicitations au recteur Nahum Lafleur, à l’équipe de l’Université publique du Centre à Hinche (UPCH), la Coordination des UPR, le MENFP pour cette démarche », a réagi Brice Saintil, qui dit avoir encouragé vivement les autres universités haïtiennes à emboîter le pas en suivant l’exemple de l’UPC pour intégrer ces types de réseau et en même temps intégrer la Gestion des risques et des désastres dans leurs curricula.

L’Université publique du Centre à Hinche (UPCH), rappelons-le, est l’une des dix UPR du MENFP ayant participé à l’atelier sur le renforcement de la résilience de la communauté éducative, tenue entre février et mars dernier 2021, à Decameron, par la Coordination des UPR en collaboration avec la Direction générale de la protection civile, le Bureau des affaires humanitaires de l’USAID et l’UNICEF. Au terme de cet atelier, un Comité de suivi interinstitutionnel a été mis en place.

L'université publique du Centre devient membre du REDULAC/RRD

En savoir plus:

Frantz ELBE a rencontré Helen La Lime

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu