You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Société

Mechans-T, le rappeur qui a pénétré la fille avec son micro est dans le collimateur de Zokiki

Published

on

Il y a au moins deux jours, une vidéo obscène prise lors d’une soirée rap animée par un jeune artiste en herbe connu sous le pseudonyme Mechans-T  ne cesse de tourner en boucle sur les médias sociaux (tweeter, whatsapp, facebook, instagram …). Cette vidéo qui contient des images dégradantes, dévalorisantes et répugnantes et qui met à nu une fois de plus le niveau d’immoralité d’une bonne partie de la jeunesse haïtienne aux dires de plus d’un, a été prise avec une caméra amateur probablement celle d’un téléphone portable.

L’extrait de la vidéo actuellement en circulation sur les réseaux sociaux montre l’artiste susmentionné, Dieu seul sait sous quel prétexte ou influence, pénétrer avec son microphone, le vagin d’une jeune fille. Lequel microphone qu’il utilise pour donner sa prestation. Au moment du déroulement de cette scène odieuse, on peut entendre les cris surexcités du jeune public, comme pour donner son approbation au crime que l’artiste est en train  de commettre. Preuve de la dimension de décrépitude qui caractérise le comportement de bon nombre de jeunes si l’on se réfère aux commentaires des beaucoup d’internautes.

Depuis hier, ce dossier a pris une autre tournure. Elle a laissé le champ Rap-Créole, souventes fois théâtre du pire en matière d’excès et de dérèglement moral, pour devenir une affaire publique avec possibilité de poursuites judiciaires contre le dénommé Mechans-T.  En effet, le sénateur Jean Renel Sénatus, président et vice-président des commissions justice et sécurité publique, des affaires sociales et des droits de la famille au niveau du grand corps, dans une correspondance adressée au garde des sceaux de la république, Heidi Fortuné, lui demande de saisir le commissaire du gouvernement afin que ce dernier puisse à son tour mettre l’action publique en mouvement contre l’artiste et ses complices pour les chefs d’accusation que voici : viol, excitation de la jeunesse à la débauche, atteinte à la pudeur et aux bonnes mœurs, abus de faiblisse d’autrui etc.

De son coté, Mechans-T, parait dépassé par les évènements. Sur son compte facebook il dit reconnaitre la gravité de son acte et  présenter ses excuses au grand  public pour ce désagrément sans s’adresser publiquement  à la fille dénigrée.

Lu 2 191 fois

Publicités
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!