Connect with us

États-Unis

Mike Pence assistera à la cérémonie d’investiture de Joe Biden

Published

on

Mike Pence assistera à la cérémonie d’investiture de Joe Biden
Barbancourt

Le vice-président américain Mike Pence assistera à la cérémonie d’investiture du président élu Joe Biden.

Alors que le président sortant Donald Trump a indiqué qu’il n’y participerait pas, le vice-président américain Mike Pence décide d’assister à la cérémonie d’investiture du président élu Joe Biden. Cette information a été rapportée ce samedi par plusieurs médias américains.

Les relations entre Donald Trump et Mike Pence se sont considérablement dégradées depuis que le vice-président, en tant que président du congrès américain, a présidé jeudi, après les violences, la session extraordinaire confirmant la victoire du démocrate Joe Biden à l’élection présidentielle de novembre 2020, devant les deux chambres réunies. Soulignons que le colistier du président sortant avait dû se mettre à l’abri de la foule ayant envahi le Capitole pour ne pas être victime.

Après les violences du 6 janvier qui ont fait 5 morts, le président sortant pourrait se retrouver dès lundi sous le coup d’une deuxième procédure de destitution, un développement sans précédent historique. Nancy Pelosi, a promis d’agir si le président républicain ne démissionnait pas immédiatement. Les dirigeants démocrates ont exhorté Mike Pence à déclarer, avec une majorité du gouvernement, que Donald Trump était « inapte » à remplir ses fonctions, sur la base du 25e amendement de la Constitution.

Au pouvoir depuis 2017, Donald Trump a déjà été visé au Congrès par une infamante procédure de destitution, ouverte par la présidente de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi, fin 2019 sous l’accusation d’avoir demandé à un pays étranger, l’Ukraine, d’enquêter sur son rival Joe Biden. Il avait été acquitté au Sénat, à majorité républicaine, début 2020.

Barbancourt

Les arrestations se multiplient suite aux violences de mercredi au Congrès américain. Parmi elles, celle de l’homme aux cornes de bison, Jacob Anthony Chansley, alias Jake Angeli. Il est originaire d’Arizona, et se présente comme un “soldat numérique de QAnon”, la mouvance complotiste dont Donald Trump est le héros. Egalement venu d’Arizona, Richard Barnett, un militant pro-arme 60 ans fait lui aussi partie des personnes arrêtées et inculpées. Il s’est distingué avec une image de lui les pieds sur le bureau de la cheffe démocrate Nancy Pelosi.

En savoir plus:

Estaf Roody Roodboy reyaji apre ensidan Backyard la

Alez_728
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 1,005,776 other subscribers

Archives