Connect with us

Actualités

Le ministre de la justice appelle à faire front commun contre les bandits armés

Published

on

Le ministre de la justice appelle à faire front commun contre les bandits armés
MG Motors 720

Selon le ministre de la justice Rockfeller Vincent l’État doit unir ses forces pour mettre les bandits qui terrorisent la population hors d’état de nuire.

Le ministre de la justice appelle à faire front commun contre les bandits armés

Port-au-Prince, Haïti.- Lors d’une visite d’inspection au Pénitencier National ce vendredi 7 août, le ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockfeller Vincent, a réitéré la volonté de l’administration Moïse / Jouthe de résoudre le problème des gangs armés qui terrorisent la population dans plusieurs régions du pays, notamment dans les départements de l’Ouest et de l’Artibonite.

Accompagné du commissaire du gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Ducarmel Gabriel, du doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Bernard St-Vil, du directeur de la DAP, l’inspecteur général Charles Nazaire Noël, et des commissaires de gouvernement d’autres juridictions, le titulaire du MJSP entendait montrer l’unité de l’action gouvernementale dans la lutte contre les gangs armés dans un contexte de recrudescence des cas d’insécurité qui ont déjà coûté la vie à plusieurs citoyens dont des femmes enceintes et des nourrissons.

« Cette question de gangs armés doit disparaître dans le pays » a martelé le ministre Rockfeller Vincent aux micros des journalistes.

Actimed

En l’espace de 48 heures , 2 ministres du gouvernement de Joseph Jouthe ont sorti des formules tonitruantes ayant pour but de justifier la volonté du pouvoir exécutif d’en découdre définitivement avec les bandits. Mercredi 5 août c’est le ministre de la culture et de la communication, Pradel Henriquez, qui a sorti sa tirade relative à l’action des bandits armés.
« Les bandits sans exception doivent savoir qu’ils n’ont aucune chance pour les jours à venir. La peur doit changer de camp. Elle doit laisser le camp de la population pour se retrouver dans le camp des bandits » a laissé entendre le ministre Henriquez.

Le désengorgement des prisons de la région métropolitaine de Port-au-Prince et la lutte contre l’insécurité foncière sont les autres priorités qui figurent tout en haut de la feuille de route du nouveau ministre de la justice et de la sécurité publique. Rockfeller Vincent a lancé une mise en garde faux membres du système judiciaire souvent impliqués dans les conflits terriens défavorables aux investissements directs étrangers. Les conflits terriens engendrent souvent la vengeance et l’insécurité a-t- il fait remarquer pour justifier sa mise en garde.

Au cours de la visite de cette importante délégation dans le plus grand centre carcéral du pays, le ministre de la justice et de la sécurité publique a eu la surprise de voir un prisonnier en larmes s’agenouiller à ses pieds pour réclamer la grâce présidentielle après 10 ans d’emprisonnement.

En savoir plus :

Claude Joseph en visite à Washington pour consolider le support des États-Unis

MG300

Communicateur social, journaliste, présentateur et animateur de radio. Originaire de Léogâne. Aime la lecture, la musique, le cinéma et la poésie

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 993,097 other subscribers

Archives