Connect with us

Culture

Miss ANDC 2018: 8 concurrentes pour une seule couronne

Published

on

Comme prévue, la deuxième édition du concours Miss ANDC est lancée et déjà l’aventure s’annonce grandiose et bellissime. Des invités triés sur volet, tirés à quatre épingles, ont garni avec classe et modestie la salle Thérèse de l’hôtel Le Plazza hier dimanche 15 avril pour assister à l’un des évènements printaniers les plus chics et les plus attendus par la jeunesse estudiantine haïtienne initiée depuis 2017.

Cette année, huit (8) talentueuses jeunes filles, les unes aussi belles que les autres partent à la conquête d’une seule couronne, celle  que mademoiselle Jasmine Mondésir a su remporté l’an dernier au prix d’énormes sacrifices grâce à son intelligence, sa vision de femme émancipée, sa flashante beauté renforcée par son indiscutable élégance et son charme naturelle.

« Vers une meilleure intégration de la femme haïtienne », c’est autour de ce  thème que se déroule cette deuxième édition de Miss ANDC.   

Le coup d’envoi a été donné  par une allocution signée mademoiselle Lord-na Enna Michel, coordonnatrice principale du comité organisateur. Occasion pour elle de rafraîchir la mémoire des  postulantes concernant les différentes qualités qu’elles devront mettre en exergue tout au long de la compétition pour pouvoir être sacrée Miss de l’académie nationale diplomatique et consulaire 2018.  De ce fait, puisque dans le cadre de ce concours, le comité mise beaucoup plus sur l’intelligence que sur l’apparence physique, obligation est donc faite à Naïka Souffrant, Armel Rose William et Marc Hugo étant membres du jury de juger chaque prise de parole, chaque réponse donnée, chaque prestation individuelle ou en groupe des postulantes afin que ces dernières puissent être appréciées à leur juste valeur et que le verdict qui sera rendu à la fin soit l’expression pure et simple d’un jugement équitable , dépourvu de tout favoritisme ou de discrimination.

Ce concours dont la finale est prévue pour le 20 mai prochain servira de vitrine idéale pour Baptiste Nadine, Cinna Vanessa, Philippe-Auguste Marie Christie, Joseph Rose Danielle, Brunache Murielle, Benoit Wiseline, Rivierre Darseling et  François Clauneda de faire valoir leurs potentialités, partager leur vision et faire du même coup un pas décisif vers l’accomplissement de leurs rêves . Des sorties entre filles, des tests inattendus, des visites guidées au niveau de certains ministères clés sont entre autres activités qui seront réalisées à l’intention des postulantes de cette deuxième édition. Se référant à la présentation des participantes hier à l’hôtel Le plazza, on peut déduire sans ambages que le challenge est définitivement de taille cette année. C’est pourquoi elles sont appelées à donner le meilleur d’elles-mêmes pour pouvoir mériter la couronne. Et pour y parvenir, elles sont tenues de mettre à profit toutes leurs compétences (intellectuelles, culturelles, sociales)  question de promouvoir une meilleure image de la femme haïtienne respectée et valorisée pour ce qu’elle est comme personne humaine.

Maintenant, il ne reste qu’à leur souhaiter une très belle et bonne aventure et que la meilleure gagne !   

Lu 1 230 fois

[sponsors]

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!