Connect with us

Actualités

Le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire aiguë en hausse selon la CNSA

Published

on

Insécurité alimentaire - CNSA - Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire
Jeep9.99
171 views

Le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire aiguë est passé de 3.7 millions à 4 millions de personnes selon le dernier bulletin de la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA).

Port-au-Prince, Haïti.- Dans son dernier bulletin englobant la période août 2020 avec une projection sur février 2021, La Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA) fait état d’une hausse significative du nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire. Tenant compte de la classification IPC relative à l’insécurité alimentaire (Integrated Phase Classification, Cadre Intégré de Classification de la Sécurité Alimentaire en français), 905 mille 471 personnes, soit 9% de la population analysée, sont en situation d’insécurité alimentaire de phase 4. Ce nombre est venu s’ajouter aux 3 millions 83 mille 497 personnes en phase 3 d’insécurité alimentaire et nécessitant du coup une action urgente selon l’institution spécialisée.

La phase 4 de l’insécurité alimentaire concerne spécifiquement La Gonâve et Cité-Soleil dans le département de l’Ouest, le Haut Nord-Ouest, département du Nord-Ouest, le Sud-Est et les zones côtières du Sud sur les 28 régions analysées, précise le rapport de la CNSA soulignant qu’une personne sur 2 dans ces zones est affectée par une situation d’insécurité insoutenable.

En ce sens, « ces zones méritent une attention particulière dans la mesure où les ménages en Phase 4 de l’IPC ont subi une perte extrême de leurs avoirs relatifs aux moyens d’existence ce qui entraînera des déficits de consommation alimentaire important à court terme et des taux de malnutrition aiguë très élevés. Les populations sont à peine capables de couvrir leurs besoins alimentaires minimum en recourant à l’épuisement des avoirs relatifs à leurs moyens d’existence : ainsi, leur consommation alimentaire est déficitaire et les taux de malnutrition aiguë supérieurs à la normale. » écrit la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire dans son rapport périodique.

L’analyse de la situation actuelle (août 2020 – février 2021) prévoit une détérioration de la situation dans certaines zones. Pour la période allant de mars à juin 2021, 3 millions 198 mille 820 personnes, soit environ 46% de la population analysée, seront dans un besoin d’action urgente en raison d’une insécurité alimentaire aiguë, conclut le dernier rapport de la CNSA.

MG Motors 720

En savoir plus :

Les États-Unis encouragent l’organisation d’élections libres et justes en Haïti

Jeep9.99

Communicateur social, journaliste, présentateur et animateur de radio. Originaire de Léogâne. Aime la lecture, la musique, le cinéma et la poésie

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,118 other subscribers

Archives