Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Avec sa nouvelle chanson, l’artiste O-Mark encourage l’intégration des handicapés en Haïti

Avec sa nouvelle chanson, l'artiste O-Mark encourage l'intégration des handicapés en Haïti

Avec sa nouvelle chanson, le jeune artiste Marco Frantz Pierre (O-Mark) fait de la promotion pour l’intégration des personnes handicapées en Haïti.

Depuis des années, des personnes à mobilité réduite attendent d’être intégrées dans la société haïtienne. Touché par ce problème, le jeune chanteur Marco Frantz Pierre qui s’est fait appelé O-Mark, a sorti un morceau intitulé “Andikap li pa limite l”, qui prend en compte les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes handicapées qui peinent à intégrer normalement les activités quotidiennes au niveau de la société.

Ce morceau d’une durée de trois minutes et de quelques secondes a eu la collaboration d’un jeune artiste répondant au nom de Barche. Dans une interview accordée à Juno7, le jeune O-Mark nous a expliqué que l’idée de venir avec ce morceau c’est de présenter la réalité des personnes handicapées en Haïti. L’originaire de la Croix-des-Bouquets a indiqué qu’il y a certaines personnes à mobilité réduite qui veulent travailler mais sont exclus de toutes les activités en raison de leur handicap. Cette situation a suscité O-Mark à produire ce morceau pour attirer l’attention de nos dirigeants.

Juno7 Pub

“Gade mouche Leta kisa w ap di nan sa. Pouki n pa ba l le bra, li pa menm gen 2 bra. Tout moun gen 2 li gen youn, sou li n pa ka gen dout k ap travay di chak jou pou l ka gagner quelques gourdes”. Ces paroles sont tirées du refrain de la chanson de O-Mark.

Les personnes handicapées sont souvent victimes de discriminations, de moqueries et d’insultes. Une personne ayant un handicap sensoriel ou moteur est mise à l’écart : difficulté pour cette personne de trouver un emploi, de poursuivre sa scolarité, d’intégrer la vie sociale. Tout cela encourage O-Mark et Barche à chanter pour cette catégorie un peu marginalisée.

Rappelons qu’en 2010, après le passage du séisme dévastateur sur Haiti, le nombre de personnes souffrant avec un handicap est passé de 800,000 à 1,200,000 selon un rapport de SOS ESF daté du 5 novembre 2012.

Focus sur O-Mark

Marco Frantz Pierre connu sous son nom d’artiste O-Mark est originaire de la commune de la Croix-des-Bouquets. Il est le dernier d’une famille de sept enfants. Il est chanteur, rappeur et prêt à devenir un producteur de musique, nous-a-t-il confié.

Depuis l’âge de 13 ans, il s’est mis à chanter dans des églises. Il a vraiment démarré sa carrière en 2020, à cet époque il avait 19 ans.

Le groupe Barikad Crew et l’animateur de l’émission Hip-hop Time, Grandhi, l’ont encouragé à devenir musicien, selon ses déclarations. “Mwen te renmen vibe atis yo, sitou rapè yo, ideyoloji BC t ap vann lan”, a-t-il dit.

Actuellement, O-Mark compte cinq morceaux dans son répertoire à musique: “Pawòl la”, “Sa li fè pou mwen”, “Pasaj oblije”, “Andikap li pa limite l”, “Yo bare pasaj mwen”.

Celui qui prend comme modèle Belo, Mandela, Kenny, Mikaben et Fantom, annonce pour bientôt la sortie d’un EP baptisé “Limyè Kolabo”. Les voix de plusieurs autres jeunes artistes seront gravées sur ce disque, a-t-il ajouté.

Avec sa nouvelle chanson, l'artiste O-Mark encourage l'intégration des handicapés en Haïti

En savoir plus:

Naomi Osaka l’athlète féminine la plus payée au monde selon Forbes

Written By

Mwen se Dimitry Charles, jounalis redaktè anndan Juno7, mwen etidye kominikasyon ak jounalis, mwen fè redaksyon pwojè tou. M ap kolabore anndan Juno7 paske m vle fè yon jounalis itil

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu