Connect with us

Actualités

COVID-19 : la pandémie va accroître l’insécurité alimentaire en Haïti prévoit la CNSA

Published

on

urgent, meurtre
Lait Bongu
136 views

L’insécurité alimentaire en Haïti va augmenter à cause des effets de la pandémie du coronavirus selon la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire.

[ Juno7] .- Port-au-Prince, Haïti.- La situation d’insécurité alimentaire déjà préoccupante qui prévaut dans le pays s’est aggravée selon des données combinées de la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA) et du Programme Alimentaire Mondial (PAM). En effet, selon le PAM 35% de la population haïtienne avait besoin d’une aide alimentaire urgente avant l’apparition de la pandémie du COVID-19 en Chine, en décembre 2019. Le COVID-19 et ses corollaires peuvent aisément doubler ce chiffre qui traduit amplement les desiderata d’une grande partie de la population haïtienne incapable de s’alimenter au quotidien en qualité et en quantité.

Pour la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire, la situation globale de la sécurité alimentaire dans le pays s’est détériorée avec la pandémie du coronavirus (COVID-19) présente dans le pays depuis le 19 mars 2020. D’octobre 2019 à février 2020, 3.7 millions d’haïtiens se sont retrouvés en insécurité alimentaire. Ce chiffre est passé à 4.1 millions en juin 2020 selon le coordonnateur de la CNSA, l’agronome Armel Cazeau précisant également que les données évoluent considérablement au fil des semaines. 1.2 millions de personnes vivant dans le pays étaient en situation d’urgence alimentaire au mois de juin 2020 fait remarquer Armel Cazeau.

Bien que la pandémie n’ait pas eu le passage dévastateur tant redouté pour Haïti, cependant les conséquences vont nous atteindre malgré tout selon le responsable de la CNSA. En plus, la campagne agricole de printemps n’a pas été trop performante cette année en raison notamment de la sécheresse qui a sévi sur une grande partie des zones de production agricole.
« Les données collectées au mois de juin ne reflètent plus la réalité aujourd’hui. Les 4.1 millions de personnes en insécurité alimentaire vont augmenter à coup sûr. » a fait savoir Armel Cazeau expliquant que les données de juillet et août sont en cours de traitement à la CNSA.

A côté du coût humain de la pandémie du COVID-19 avec plusieurs milliers de morts et ses impacts économiques évalués groso modo à plusieurs centaines de milliards de dollars, Haïti doit s’attendre toutefois à connaître des jours difficiles. La limitation de l’approvisionnement alimentaire, conséquence de la fermeture de la frontière côté dominicain, la diminution des transferts de fonds de la diaspora confrontée à la récession économique mondiale sont entre autres facteurs découlant de la pandémie qui vont impacter négativement l’économie du pays particulièrement l’insécurité alimentaire.

Bongu2

Devant ce tableau sombre, le coordonnateur de la CNSA, l’agronome Armel Cazeau, appelle l’état à gérer de manière efficace ce qu’il présente comme « l’urgence de l’insécurité alimentaire ».

Suzuki 9.99

Communicateur social, journaliste, présentateur et animateur de radio. Originaire de Léogâne. Aime la lecture, la musique, le cinéma et la poésie

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,118 other subscribers

Archives