Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

Le président du CSPN annonce 23 arrestations à Tabarre dont un juge de la Cour de Cassation

Le président du CSPN annonce 23 arrestations à Tabarre dont un juge de la Cour de Cassation

Le président du CSPN Joseph Jouthe annonce l’arrestation de 23 personnes dont un juge de la Cour de Cassation et une inspectrice générale de la PNH pour complot contre la sûreté intérieure de l’État

Port-au-Prince , Haïti .- Le Juge de la Cour de cassation, Me Yvickel Dabrésil, et l’inspectrice générale de Police, Marie Louise Gauthier et l’agronome Louis Buteau se trouvent depuis tôt ce dimanche matin entre les mains de la Police Nationale d’Haïti après avoir été arrêtés à Tabarre, localité Petit-bois, pour complot contre la sûreté de l’Etat. Ils ont été appréhendés en compagnie de 21 autres dont deux personnes âgées. Plusieurs armes à feu, une machette, des munitions et une somme d’argent ont été saisis sur place. Ces informations ont été confirmées ce dimanche lors d”une conférence de presse du Conseil Supérieur de la Police Nationale à la résidence officielle du prémier ministre .

Selon le Premier ministre Joseph Jouthe qui est aussi président du CSPN, deux commissaires du gouvernement et un juge de paix ont accompagné la PNH dans le cadre de cette opération jugée réussie. “Ces personnes étaient en contact avec le responsable de sécurité du Palais National, Dimitri Hérard. Leur but était d’arrêter le président, le conduire à Petit-bois et faciliter l’installation d’un président provisoire à la tête du pays”,explique le Premier ministre Joseph Jouthe ajoutant que la justice et la police détiennent des preuves solides inculpant ces 23 personnes.

Juno7 Pub

Le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me. Rockfeller Vincent, se réjouit du fait que, selon ses dires, la police et la justice ont su déjouer un important complot contre la sûreté intérieure de l’Etat. La Direction Centrale de la Police Judicaire, les paquets des juridictions de Port-au-Prince et de la Croix-des-Bouquets sont à pied d’oeuvre pour protéger les intérêts de l’Etat dans cette enquête qui est en cours. Il a tenu à préciser que le juge était muni de son discours en tant que président qui allait remplacer Jovenel Moïse lorsqu’il a été arrêté.

“La justice et la police continueront à dépister tous les comploteurs qui s’érigent contre la démocratie. Je demande aux parquets et à la PNH de rester vigilants et protéger la population et le pays en général avant de préciser que le juge en question avait signé un protocole d’entente de 16 pages avec ces acolytes pour donner un coup d’État au président de la République.

L’opération a été menée par plusieurs unités de la PNH après une enquête minutieuse menée pendant des jours selon le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles qui affirme avoir été informé d’un mouvement douteux au sein de l’institution policière impliquant d’autres civils . Le directeur général a.i de la police Léon Charles promet de poursuivre les recherches afin de mettre la main au collet d’autres concernés.

En savoir plus:

L’ANAMAH proteste contre l’arrestation du juge Yvikel Dabresil et le harcèlement de la juge Wendelle Coq

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Plus de contenu

Aktyalite AN KREYÒL

Chèf CSPN lan, Claude Joseph ki te gen ak li DG lapolis la Léon Charles, te rankontre laprès aprèmidi a pou pale sou kesyon...

Justice

La Cour de Cassation refuse la prestation de serment des 3 juges nommés par l’exécutif, les associations de magistrats applaudissent. Dans une note de...

Actualités

Réunion du CSPN avec le secteur privé, le premier ministre a.i Dr Claude Joseph passe à l’action en adressant le problème de l’insécurité. Port-au-Prince...

Justice

Paralysie de l’appareil judiciaire: les associations de magistrats écrivent à la Cour de Cassation et l’Office de Protection du Citoyen. Depuis l’arrestation du magistrat...