Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Quand la secrétairerie d’Etat à la sécurité publique pense avoir le contrôle des bandits de la troisième circonscription de Port-au-Prince.

[sponsors]

En conférence de presse ce mardi, le secrétaire d’état à la sécurité publique Ronsard Saint-Cyr parait minimiser la situation de tension qui se développe aux alentours de portail Léogâne où des groupes d’individus lourdement armés se livrent à longueur de journée dans une sorte de démonstration de force dans le but de contrôler leurs territoires.

Si l’on comprend bien les explications données par Monsieur Saint-Cyr, il n’y a vraiment pas lieu de parler d’insécurité car la situation est déjà maitrisée, a-t-il garanti. « Si insécurité il y en a, elle est plutôt de nature virtuelle, à travers les médias sociaux » a lancé tranquillement le secrétaire d’état. « Il ne faut pas partager les messages des bandits pour ne pas paniquer inutilement les citoyens et c’est vraiment pas une bonne pratique », a-t-il conseillé. Pour lui, ces messages vocaux qui sont actuellement en circulation à travers whatsapp entre autres, ne sont là que pour créer une psychose de peur chez les gens.

En outre, le secrétaire d’état a affirmé que la police nationale d’Haïti et les autorités judiciaires ont le plein contrôle de la situation et feront tout ce qui est possible pour continuer à garantir la sécurité de la population. Il a informé que la présence des policiers sera renforcée au niveau dans les zones chaudes. Dans cette même veine, il a tenu à rappeler que la PNH, dans le cadre d’une opération spéciale, a déjà mis la main au collet de 5 bandits impliqués dans les dernières échanges de tirs enregistrées ces derniers jours dans les parages de Portail Léogâne et du Bicentenaire entre deux principaux groupes de gangs rivaux opérant notamment à citer de Dieu et site plis( Cité plus en français).

Plus de contenu

Éditorial

Ce jeudi 29 février 2024, Port-au-Prince et plusieurs zones dans l’aire métropolitaine étaient en ébullition. Des tirs nourris ont été entendus à plusieurs endroits,...

Insécurité

En Haïti, les entreprises sont contraintes de verser aux gangs des sommes pouvant atteindre 20 000 dollars par semaine, selon un rapport de l’Initiative...

Insécurité

Violence des gangs dans les quartiers: en décembre 2023, l’Organisation Internationale pour les Migrations enregistre plus de 310 000 personnes déplacées à l’intérieur du...

Actualités

La terreur infligée par les gangs de Grand Ravine oblige la population de Carrefour-Feuilles a marcher contre l’insécurité. Terrorisés par le groupe armé de...