Connect with us

Actualités

Pluie de réactions après le décès de Maître Gérard Gourgue

Published

on

Maître Gérard Gourgue
Alez_728

Les réactions pleuvent après l’annonce du décès de Maître Gérard Gourgue.

Peu après la publication de la nouvelle du décès de l’éminent professeur et ancien membre du Conseil National de Gouvernement à la suite du départ des Duvalier, des hommes et femmes d’Etat, des membres de la basoche et admirateurs se sont arrêtés pendant quelques instants pour saluer le départ de celui qui était considéré comme l’un des premiers défenseurs des Droits Humains en Haïti tout en présentant leurs mots de sympathie à la famille du défunt.

Parmi ces personnalités on trouve le président Jovenel Moïse, l’ex-président Michel Martelly, le Premier ministre Joseph Jouthe, le professeur James Boyard. A côté de ces noms, il y a également des institutions dont le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, le Ministère de la culture et de la communication et l’Office de protection du citoyen.

Sur son compte twitter, l’actuel chef d’État haïtien écrit ce qui suit: “J’ai appris avec émoi le décès de Me Gérard Gourgue. Il a été un pionnier dans la lutte des Droits Humains en Haïti. Patriote convaincu, il a marqué l’histoire de notre pays par la profondeur de son engagement et son sens du civisme. Mes condoléances à la famille éplorée”.

De son côté, le titulaire de la Primature, Joseph Jouthe affirme avoir appris avec tristesse la nouvelle de la mort de Me Gérard Gourgue. Pour lui, le professeur est une figure emblématique de la basoche et éminent défenseur des droits humains qui aura contribué à l’avancement du processus démocratique en Haiti. “Toutes mes sympathies à sa famille, ses amis et ses proches”, acrit-il.

Barbancourt

“Je pleure le départ de mon père spirituel, Maitre Gérard Gourgue. Il n’était pas seulement le pionnier des mouvements de défense des droits de l’homme en Haïti, mais aussi un éducateur soucieux et un patriote engagé et absorbé par les probèmes politiques et sociaux de notre pays”, tweet le diplomate James Boyard.

Dans un texte publié sur sa page facebook, le MENFP salue la mémoire de cet éducateur émérite qui a formé plusieurs générations d’étudiants notamment à la Faculté de droit, à la Faculté d’ethnologie et à l’Institut national de gestion et des hautes études internationales (INAGHEI).

Le Ministère de la Culture et de la Communication présente ses sympathies à la famille Gourgue, à toute la classe politique et intellectuelle, à celles et à ceux que cette disparition afflige. “Antoine Joseph Gérard Gourgue, est mort. Mais, il n’est pas parti seul. Il emmène avec lui, tout un pan de notre histoire contemporaine de peuple constamment agité au point de vue social et politique”, rappelle le MCC.

Antoine Joseph Gérard Gourgue, est mort à l’âge de 95 ans. Intellectuel brillant, grand orateur, homme de loi, avocat de carrière, professeur de droit constitutionnel, militant des droits de l’homme, ambassadeur, Ministre de la justice, homme politique, fondateur, propriétaire et Directeur d’école, il a donc formé des milliers de jeunes.

En savoir plus :

Nadia Faubert fè prezantasyon nouvo mizik li a ki rele “M ale”

Barbancourt

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 1,005,962 other subscribers

Archives