Connect with us

Hi, what are you looking for?

Éducation

Rentrée des classes: Martissant, Bas de Delmas et Cité Soleil jetés aux oubliettes, le CARDH s’insurge

Rentrée des classes: Martissant, Bas de Delmas et Cité Soleil jetés aux oubliettes, le CARDH s'insurge

Rentrée des classes: Martissant, Bas de Delmas et Cité Soleil jetés aux oubliettes, le CARDH s’insurge

L’année scolaire a officiellement débuté le 21 septembre 2021.Des considérations ont été faites pour le grand Sud, profondément touché par le séisme du 14 août dernier, cependant Martissant, Bas de Delmas et Cité Soleil, encore sous le contrôle systématique des gangs armés, sont ignorés par le gouvernement de fait a  noté le  Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH)  qui  demande au gouvernement de prendre des mesures pour permettre aux élèves qui évoluent dans ces zones de retourner à l’école.

De Martissant 1 à Fontamara 27 en passant par Gran-Ravin (Lycée Jacques Roumain / Collège Maranatha), les écoles restent fermées” a souligné le CARDH  qui rappelle que les  zones avoisinantes sont ègalement paralysées : Bicentenaire, Cité Plus, Martissant A2…(zone littorale) à cause de la guerre des gangs.

Juno7 Pub

Fragilisées par la guerre constante des gangs, les familles les plus vulnérables de Martissant, du Bas de Delmas et de Cité Soleil n’ont pas les moyens pour envoyer dans d’autres écoles leurs enfants qui fréquentaient les écoles communales, presbytérales, nationales et les lycées” Ignorant la situation des enfants de ces zones à l’occasion de la réouverture officielle des classes, le gouvernement de fait n’obtempère pas aux obligations de respecter, de protéger et de mettre en œuvre les droits humains, universels, indivisibles, inaliénables et non discriminatoires”, s’est révolté le CARDH

En ce sens, le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH) recommande: au gouvernement de fait de prendre les dispositions nécessaires pour aider ces enfants à jouir progressivement de ce droit à l’éducation ; aux partis politiques, dont l’objectif est de prendre le pouvoir, de faire des propositions pour aider à remettre la situation de ces enfants sur la carte de l’opinion publique ; aux groupes de la société civile de prendre en compte cette réalité dans leur démarche autour de la crise.

Rentrée des classes: Martissant, Bas de Delmas et Cité Soleil jetés aux oubliettes, le CARDH s'insurge

En savoir plus:

Sébastien Marc Antonio Sainvil, étudiant à l’UniQ, enlevé par des individus armés

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu