Connect with us

Politique

Le Secteur Démocratique appelle au renversement de Jovenel Moïse

Published

on

Secteur démocratique et populaire - L'opposition invite à la prudence face à la Covid-19 tout en réclamant la tête du président
Jac

Le Secteur Démocratique appelle au renversement de Jovenel Moïse avant la fin de son mandat.

“Nous devons le renverser bien avant la fin de son mandat constitutionnel fixée au 7 février 2021”, c’est ce qu’exige le Secteur Démocratique et Populaire pour pouvoir, espère-t-il, boucler le chapitre relatif à Jovenel Moïse avant même de penser à organiser des élections dans le pays.

Le SDP fait cette recommandation moins de 24 heures après que plusieurs groupes de gangs ont choisi solennellement de faire la paix à Grand-Ravine le dimanche 21 juin. Pour cette structure, la cérémonie d’hier était l’oeuvre du régime en place pour s’assurer d’avoir le plein contrôle de la troisième Circonscription de Port-au-Prince à l’approche des élections.

“La rencontre suivie du déploiement des Chefs de Gang proches du Pouvoir Politique en place dans le Quartier de Grand’ Ravine ( Martissant), en plein Cœur de la Capitale, ce Dimanche 21 Juin 2020, au vu et au su de tous, sans être inquiétés, est la preuve irréfutable qu’aucune élection n’est possible avec Jovenel Moïse au pouvoir”,insiste le Secteur Démocratique précisant que le Pouvoir Tèt Kale a choisi de fédérer les différentes associations de bandits armés de la Capitale pour mieux contrôler les quartiers populaires.

Dans une note de presse acheminée à la rédaction de Juno7, leSecteur Démocratique et Populaire  affirme qu’on ne peut pas parler d’élections pas avant le démantèlement des groupes armés qui pillent, violent et assassinent la population.

Barbancourt

Le très recherché Jimmy Cherizier(Barbacue), l’un des présumés auteurs des Massacres de La Saline et de Bel’Air a participé à cette rencontre.
Dans cette note portant les signatures de Marjory Michel, Schiler Louidor et André Michel, le Secteur Démocratique et Populaire dit considérer la fédération des gangs armés comme la manifestation de l’effondrement de la Justice et de la Police Nationale d’Haiti.

Puisqu’il pense que la présence de Jovenel Moïse au Pouvoir représente une menace pour la stabilité du Pays, le SDP regroupant plusieurs structures de l’aile dure de l’opposition, ne voit pas d’autre solution que de le renverser bien avant la fin de son mandat constitutionnel.

“Définitivement, la solution à la Crise Politique actuelle passe par la mise en place d’une transition responsable qui créera les conditions politiques favorables à l’organisation de la Conférence Nationale, l’aboutissement des Procès PETROCARIBE et des différents Massacres( La Saline, Bel’air, Carrefour Feuille), l’adoption de la Nouvelle Constitution et au rétablissement d’un Climat de Sécurité Propice à l’organisation d’élections libres, honnêtes et démocratiques”,tranche-t-il.

 

A lire aussi:

Suzuki 9.99

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,091 other subscribers

Archives