Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Un sit-in devant le parquet de Port-au-Prince au nom de Vladjimir Legagneur

Ils étaient plusieurs dizaines de journalistes haïtiens et étrangers, de travailleurs de la presse et des simples citoyens touchés par la cause, à se rendre devant les locaux du parquet du tribunal de première instance de Port-au-Prince pour exiger à la justice haïtienne de faire la lumière sur le dossier de disparition du photojournaliste Vladjimir Legagneur, disparu depuis le 14 mars dernier à Grand-Ravine, banlieue sud de la capitale haïtienne.

Vêtus de t-shirts blancs, bougies et banderoles en main, les confrères et consœurs de la victime ont dénoncé la lenteur des autorités judiciaires et policières dans la gestion de ce dossier. Ils disent craindre que le dossier de leur confrère ne soit classé sans suite comme c’est le cas pour bon nombre de dossiers qui sont actuellement dans les tiroirs de la justice haïtienne.

Ce mouvement, le deuxième organisé en moins de deux mois, est réalisé au même moment où le juge d’instruction Jean Wilner Morin est en train d’auditionner l’épouse de Vladjimir legagneur dans son cabinet.

Lunie Jospeh, journaliste politique à Radio Zénith, malgré son scepticisme, veut quand même espérer un mot définitif de la part des autorités du pays, car, dit-elle, son confrère, disparu dans des circonstances troublantes et inquiétantes, le mérite bien.

[views]

Plus de contenu

Actualités

La Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (DGPNH) salue le courage et l’héroïsme des policiers assassinés à Bon Repos Dans une note en...

Économie

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce samedi 2 Mars 2024 est de 132,43 gourdes pour un dollar américain. Ce taux...

Actualités

Le Curé de la Paroisse Sainte-Anne a recouvré sa liberté quelques heures après son enlèvement Une source proche de l’église catholique a confirmé pour...

Justice

Avoka Konferans Episkopal d Ayiti yo ap depoze yon rekèt devan komisè gouvènman an pou limyè fèt sou dife ki te pran lakay Monseyè...