Connect with us

Éducation

Une résolution du Conseil de l’UEH pour exiger de meilleures conditions de vie et de travail

Published

on

Rectorat de l' UEH - Université d’Etat d’Haïti
Jac

Le Conseil de l’UEH a adopté en date du 2 septembre une résolution sur les conditions de vie et de travail du personnel académique et non académique de l’Université d’État d’Haïti.

Port-au-Prince, Haïti.- Le Conseil de l’Université d’État d’Haïti (UEH) a adopté une résolution le 2 septembre 2020 sur les conditions de vie et de travail du personnel académique et non académique de l’UEH. Le Conseil a tenu compte de la dégradation des conditions socio-économiques du pays pour adopter cette résolution à l’unanimité.

Le Conseil de l’Université encourage le Conseil Exécutif à insister auprès des autorités centrales pour l’octroi à l’Université d’État d’Haïti d’une allocation annuelle représentant 2 à 3% du budget, conformément au protocole d’accord signé le 17 mai 2018. Cette résolution fait l’injonction à l’État de fournir les fonds nécessaires en vue d’actualiser la grille salariale intermédiaire en attendant une grille définitive assortie d’un plan de carrière pour le personnel de l’UEH. Ces fonds serviront à augmenter le salaire de base des professeurs à temps plein et le salaire des professeurs contractuels précise la résolution du Conseil de l’Université d’État d’Haïti.

Autre point crucial abordé dans cette résolution est le statut particulier du personnel de l’UEH. Le Conseil de l’Université enjoint le Conseil Exécutif de travailler avec les instances compétentes pour l’établissement d’un statut particulier en faveur du personnel académique et non académique. En ce sens, le Conseil de l’Université a pour mission de réactiver les démarches pour l’amélioration des conditions salariales de tout le personnel de l’UEH incluant l’académique, l’administratif et le technique.

A la grille salariale définitive et le statut particulier doivent s’ajouter également des avantages sociaux en faveur des professeurs et du personnel non académique à travers la carte d’assurance de l’OFATMA et d’autres options à envisager.

Jac

En vue de faciliter l’application de ces dispositions, le Conseil de l’Université recommande au Conseil Exécutif la mise en place d’un groupe de recherche pour la réalisation d’une étude sur la question salariale en Haïti.

En savoir plus:

José Goméz et Rogavil Boisguéné promettent de renforcer les liens entre la France et la CSC/CA

MG300

Communicateur social, journaliste, présentateur et animateur de radio. Originaire de Léogâne. Aime la lecture, la musique, le cinéma et la poésie

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 993,552 other subscribers

Archives